Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 08:49

portraitsPierre Lamalattie peint des hommes et des femmes du quotidien, des personnages dont se dégagent un mélange de déceptions ordinaires et d’aspirations au sublime. À travers 121 portraits résolument figuratifs et férocement ironiques, l’artiste construit une réflexion autour des thèmes de l’emprise du monde du travail sur les individus et du poids des nouveaux moralismes. Insolentes et critiques, les courtes phrases qui accompagnent chaque portrait conduiront immanquablement le lecteur à rire lorsqu’il y reconnaîtra l’une ou l’autre de ses connaissances…

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier Les Agents Littéraires et l'Editeur pour ce partenariat.

Ce livre n'est pas un roman, c'est un recueil de portraits, peints par l'auteur. Une centaine de personnes sont passées sous le pinceau du peintre pour laisser leur empreinte sur une toile, indélébile. Le peintre, contrairement aux autres peintres, écrit sur ses œuvres. Elles ne se suffisent pas à elles-mêmes, le texte ajoute la profondeur, la compréhension. Autant, comme il explique très justement, lorsque vous regardez une peinture, arrivez-vous à capter tous les sentiments, toutes les idées que son artiste aura voulu communiquer, certainement que face à certaines œuvres, nous passons à côté de beaucoup, des détails peuvent paraître insignifiants et pourtant ils ont toutes leur importance. L'auteur ici, a voulu abolir cette frontière de l'incompréhension du badaud face à son œuvre. En y ajoutant quelques mots, une phrase, il invite le lecteur à entrer profondément dans son œuvre, à découvrir toutes les facettes de ses portraits.

Les portraits sont bien réalisés, je déplore le fait de ne pouvoir les contempler autrement que sur du papier glacé, et extrêmement réalistes. L'atout de ce petit livre est dans la qualité du travail du peintre. En feuilletant ce livre, on a la sensation de se trouver dans la rue, à croiser des gens différents, beaux ou moches, petits ou grands, jeunes ou vieux, à découvrir leurs pensées sur l'instant, ou leur vertu profonde, leur âme.

Ce livre accompagne 121 curriculum vitae pour un tombeau du même auteur, il en est indissociable.

Je remercie Les Agents Littéraires et l'Editeur pour ce partenariat.

---

CaptureTitreNB1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Yv 23/12/2011 18:24

j'ai pu les voir moi aussi et lire le livre et j'ai beaucoup aimé le tout. Je ressens les portraits de la même manière que toi et le bouquin explique le processus créatif de Pierre Lamalattie.

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter