Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 08:11

anneesinnocenceIls sont trois amis d'enfance. Trois artistes qui posent un regard farouche sur la vie. Trente ans d'amitié et un ultime rendez-vous à Amsterdam qui les cueille au moment le plus fragile de leur existence.

L'auteur nous livre ses interrogations pêle-mêle sur l’amour, les choix que l’on s’impose, l’expérience de vie et de mort, les souvenirs et la culpabilité qui va avec...

Ce récit, s'il révèle les émotions obscurcies d'une génération consciente de son éclatement, demeure avant tout un hymne à la vie que nous soyons combattants acharnés ou simples observateurs...

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier les Editions Kyklos pour ce partenariat.

Les années d'innocence est un court roman. Trois amis, trente ans d'amitié, de coups et d'amour. Un trente-et-un décembre au crépuscule d'une vie, à l'aube d'une déchirure. Paul est homosexuel, malade du sida, il est épuisé et cette nuit, il prend une décision, grave et irréversible.

Frankie Ventana, comme dans son autre roman que j'ai lu très récemment, possède une belle écriture, travaillée. La narration se fait à la première personne, celle d'une femme, utilise le présent, facilitant la résurgence de souvenirs au passé. Elle accorde énormément de place aux sentiments, imprégnant le lecteur de l'état d'esprit. Loin du physique et de l'apparence des personnages, elle nous place en eux, à sentir et ressentir comme eux. C'est l'atout principal de l'auteur, ce moment de solitude propre au personnage principal perdu avec lui-même, névrosé, atteint psychologiquement, abîmé par la vie, et traçant droit devant, allant toujours de l'avant, avec comme seul consigne, avancer. C'est parfois un peu cru, direct, et incisif, mais c'est profond, la douleur sourde de la vie ressort comme un geyser de ses personnages. Ce roman, qui se lit rapidement, raconte la mort qui s'installe, au début invisible, qui fait peur, et finalement qui est acceptée, l'amitié qui détruit et pourtant si indispensable. Les années d'innocence est un roman juste, vague et précis à la fois, un beau roman, qui se lit avec beaucoup de plaisir.

Je remercie les Editions Kyklos pour ce partenariat.

---

Kyblos

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Fiction
commenter cet article

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter