Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 16:45

bestiaire

Dans ce volume vous trouverez : 

Créatures périlleuses : Précis de recherches et d'études comparées sur les créatures du Vieux Monde, un texte interdit d'Odric de Wurtbad qui dévoile des centaines de récits et autres anecdotes au sujet des monstres du Vieux Monde.

Des descriptions de monstres accompagnées de différents points de vue : croyances populaires, avis des érudits et dires des intéressés.

Les caractéristiques de jeu de spécimens types de chaque race.

La Perspective d'Éradictaion de chaque monstre, indicateur de la dangerosité des créatures au combat.

De nouveaux talents comme Aura démoniaque et Puissance imparable.

De nouvelles mutations du Chaos destinées aux démons et aux adorateurs des Puissances de la Corruption.

Le livre de règles de WJDR vous ouvre les portes d'un monde cruel où se déroulent de périlleuses aventures. Le Bestiaire du Vieux Monde ne fait qu'ajouter au danger en présentant les adversaires de l'humanité, des gobelins de la nuit aux orques sauvages en passant par les vouivres et les dragons-ogres. Ce livre indispensable détaille les créatures plus ou moins courantes du Vieux Monde car il est bourré d¹informations à l'attention des joueurs et du MJ.

 

Il en fallait bien un de bestiaire à la façon D&D... Faut dire qu'il manquait beaucoup dans le livre des règles mais business oblige, ils avaient prévu le coup les coquins... Mais ouvrons vite ce livre... Il est divisé en deux parties... une partie traite de chaque créatures du Vieux Monde avec ses caractéristiques, etc, etc, ect... rien de bien innovant vous me direz mais on est assez bien servi, des créatures dans le Vieux Monde, il y en a et beaucoup... mais le plus intéressant est la première partie où chaque créature est décrite par les croyances populaires à la façon d'une interview d'un habitant du Vieux Monde et bien sûr les avis divergent, puis les érudits émettent leurs avis sur la question... Au final on se retrouve plus à lire la première partie que la seconde... Honnêtement, c'est la première partie qui rattrape le coup, parce qu'un bestiaire bien bête bien méchant, je ne lui aurai même pas mis la moyenne, mais j'ai vraiment adoré le compte-rendu de ce que pense les gens du coin et les érudits du Vieux Monde...

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Jeu de Rôle
commenter cet article

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter