Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 08:29

brioche« Il paraît que tu n'es pas très beau. Tout le monde me le dit et c'est sans doute un fait. Je le vois. Je le sais. Tu transpires un peu. Et j'ai rarement vu quelqu'un d'aussi mal fagoté. Quand tu marches, tu te dandines. Tes jambes sont arquées. Ta silhouette est un peu voûtée comme si ta tête était trop grosse, trop lourde pour le reste de ton corps. Tu as largement dix kilos de trop. J'ai bien vu tout ça. Mieux que personne. Mais j'aime chacun de tes défauts. Comme je suis seule à les chérir, tes faiblesses n'appartiennent qu'à moi.
 Et puis, un jour, j'ai appris que tu étais marié. C'est là que j'aurais dû poser les armes, mais je ne l'ai pas fait parce qu'on ne change pas les rayures d'un zèbre. »

Elle croise à longueur de journée des stars de cinéma, enchaîne les voyages exotiques, est mariée à un homme formidable qui lui a donné un petit garçon modèle. Bien sûr, elle s’ennuie. 
Jusqu’au jour où elle le rencontre, au hasard d’une interview. Avant lui, elle ne savait rien de l’amour. 
On ne soupçonne jamais les folies qui sommeillent en nous.

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier Livraddict et JC Lattès pour ce partenariat.

Brioche est l'histoire d'une femme, la trentaine, critique de cinéma, marié, en enfant, et qui tombe éperdument amoureuse d'un acteur de cinéma lors d'un entretien. Roman raconté à la première personne nous permet d'avoir une vue non feinte, sans cachotterie, sur ce qu'elle pense, désire et fait.

Cette jeune critique de cinéma, finalement sans talent particulier, qui a une vie tout à fait banale, devient progressivement une psychopathe en puissance. D'un coup de cœur pour une célébrité, elle finit par en tomber amoureuse, puis par cristalliser cette personne, une personne un peu comme toutes les autres, ni plus belle, ni plus moche, mais certainement parce que c'est une célébrité qu'elle peut s'approprier, car loin des canons de beauté, d'intelligence ou d'humour.

Brioche est le récit de cette descente dans la folie la plus pure, la plus géniale peut-être. Cette femme qui ne se contente que difficilement de sa vie monotone, qui choisit son métier par flemmardise, s'engage dans une relation unilatérale dangereuse, sans avenir, jusqu'au bout, avec beaucoup d'énergie, mais faut le reconnaître assez facile, puisque son amour ne souffre pas de contestation de la part de l’autre.

Le style est léger et très facile à lire, j'ai beaucoup aimé cette écriture honnête. N’y voyez pas un constat péjoratif, mais plutôt un atout que l’auteur a su mettre en avant. Son histoire est assez décalée et peut déranger mais son style convient parfaitement et nous immerge encore plus dans la tête de cette femme.

Quelle aura été l'inspiration de ce roman, je n'espère pas que c'est sa propre expérience, pour arriver à nous décrire ce cas de folie égoïste ? Le passage des différentes phases de l'attirance initiale jusqu'à l'acte final de possession se déroulent de manière très fluide, tout en douceur, l'auteur nous mène jusqu'au dénouement sans accroc, sans obstacle, tout naturellement.

Ce premier roman de Caroline Vié est réussi avec cette histoire originale et une écriture aussi aisée. Mais je me pose quand même une dernière question. Qui est cet acteur ?

Je remercier Livraddict et JC Lattès pour ce partenariat.

---

logo liv

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter