Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 19:26

lhommequinycroyaitpas.jpgJean, le narrateur, vient de perdre sa mère. Agé d'une soixantaine d'années, il vit retiré aux Millets, une maison dans le Sud de la France où il a passé les derniers mois aux côtés de celle qu'il aimait par dessus tout. Cette disparition en ravive une autre, à plus d'un demi-siècle de distance : la mort de son jeune frère Adrien. Ce premier deuil aura jeté l'enfant que Jean était alors dans les bras de l'écriture : l'ombre de celui qui écrit, "l'homme qui n'y croyait pas", hantera désormais celui qui, malgré ces disparitions successives, continue de vivre. C'est sous cet angle qu'il va relire cette vie, y chercher un sens à sa vocation d'écrivain. Il entame alors la rédaction d'un livre, rythmée par les allées et venues de Madame Paul, l'ancienne aide à domicile de sa mère, et les visites de Louis, un médecin marié et père de famille qui est aussi l'amant de Jean. Ils se retrouveront ensuite chez Louis, à Paris, où Jean vient passer des examens médicaux. La tentative de suicide de Samuel, le fils de Louis, en pleine crise d'adolescence, va bousculer les rapports unissant les deux hommes, en même temps qu'elle va hâter la rencontre, plus profonde, du narrateur avec lui-même.

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier Libfly et Seuil pour ce partenariat. J'ai eu le privilège de faire partie des rares élus pouvant lire avant l'heure ce roman de Michel Manière, dans le cadre de l'opération Libfly/Furet du Nord.

En toute honnêteté, je ne suis pas un adepte de ce genre de textes, même je n’hésite pas à m’y jeter pour découvrir un auteur, un style, différents.

Ce roman raconte la vie d’un vieillard quasi sexagénaire croupissant dans ses souvenirs d’enfance, l’amour qu’il a pour sa mère et son frère, sa sexualité non assumée. Ce vieux bonhomme est écrivain, il est un peu aigri, narcissique, égoïste, c’est l’histoire de sa vie sans intérêt.

Ce roman est assez ennuyeux pour ne pas dire très, ce personnage n’est franchement pas attachant, vieux avant l’âge. J’ai énormément de mal avec les gens qui se complaisent dans leur passé, pseudo dépressif qui ne regardent qu’en arrière, les empêchant d’aller de l’avant, de voir devant. J’ai du mal avec les gens qui se plaignent constamment, hypocondriaque psychologique, qui s’imaginent être le centre de leur petit monde dénué de sens, c’est une personne comme je ne les aime pas.

Sans compter sur une histoire qui n’est pas des plus intéressantes, je me suis confronté à une écriture qui se réserve peut-être le droit d’être lue uniquement par des têtes plus… « littéraires ». En effet, le style est un peu lourd, les phrases sont longues, très longues parfois, et il est assez facile de s’y perdre en chemin.

Je ne doute pas que l’auteur trouvera son public pour ce dernier roman, le même qui lira Jean Cau ou Marcel Proust certainement, mais vous l’aurez compris, ce roman ne m’aura pas plus, tant par la l’histoire, que par l’écriture.

Je remercie Libfly et Seuil pour ce partenariat si particulier qui a fait de moi un lecteur privilégié. Merci.

---

rentreelitlibfly2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Fiction
commenter cet article

commentaires

Skritt 18/09/2011 19:20


Je pense que la tolérance n'est pas une qualité qui vous a été inculquée jeune, et que la liberté de pensée ne vous aura pas effleuré l'esprit en vieillissant !


Kora 17/09/2011 19:20


Dire que c’est à quelqu’un qui n’aime pas la littérature qu’a été confiée cette critique… je n’arrive à remercier ni le Seuil, ni Libfly !
Nous n’avons pas dû lire le même livre. L’auteur, à mes yeux est à ranger du côté des grands, au voisinage de Proust, en effet.
C’est un livre qui nous tire vers le haut dans un style particulièrement vivant. La question n’est pas celle du rapport au passé, au présent ou à l’avenir… il s’agit simplement d’aller vers soi !
avec une subtilitéqui donne à l'écriture toute sa puissance.


Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter