Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 08:26

memoire« Mon père a tué ma mère, ma soeur, mon frère, puis il m’a attendu dans la cuisine pour me tuer... »
L’équilibre apparent de la vie de Steve Farris se brise le jour où il rencontre Rebecca qui enquête sur les tueries familiales inexpliquées. Les souvenirs remontent : il n’avait que 7 ans quand il trouva sa mère, sa soeur et son grand frère sauvagement assassinés. Son père avait, lui, disparu. Qu’est-il devenu? Comment accepter l’inacceptable? Et comment échapper à son propre passé?

 

Avant de commencer ce billet, je tiens à remercier Libfly et les Editions Point 2. Ce roman est lu dans le cadre de l’opération « Un poche, un(e) Mordu(e), une critique ! » nous permettant de découvrir le nouveau format exploité par Point 2 en France. Je consacre un billet à ce nouveau format assez révolutionnaire et très prometteur que vous pouvez lire ici.

Mémoire assassine nous raconte la vie de Steve, cinquantenaire, marié avec Marie, un enfant Peter, et travaillant dans un cabinet d’architecture. A neuf ans, son père assassine sa mère, son frère et sa sœur avant de disparaître. Jusqu’à ce jour, jamais il ne se posa plus de questions qu’il n’en faut sur cet acte de violence destructrice. Mais Rebecca, une journaliste, s’intéressant sur des meurtriers dont le profil correspond à celui de son père, prend contact avec Steve. Il va commencer à remonter de sa mémoire des souvenirs de sa vie de tous les jours jusqu’à ce jour où sa famille fut massacrée pour comprendre les raisons de cette folie.

Dans ce roman, Thomas H. Cook nous offre une nouvelle une intrigue travaillée dans ses moindres détails. L’histoire narrée à la première personne par Steve nous fait remonter dans les méandres de sa mémoire pour essayer de retrouver des faits parfois anodins ou insignifiants pouvant ajouter une pièce au puzzle du mystère qu’est son père. D’un fait divers macabre, l’auteur nous mène jusqu’à un homme qui jusqu’alors ne s’inquiétait pas de son passé, mais qui, peut-être à cause de son âge, désire revivre sa jeunesse, ou des moments encore vivaces avant de vieillir. Il se remet en question, lui ainsi que sa famille, il s’en éloigne à la recherche de frissons. A rechercher ce qui a poussé son père à commettre ce meurtre familial, il découvre aussi son ennui de la vie. Il s’enfonce inexorablement jusqu’à commencer à comprendre. Les derniers chapitres, les cents dernières pages, vous mènent dans un rythme haletant jusqu’au dénouement. Mémoire assassine est un roman que lorsque vous l’aurez commencé, vous aurez du mal à le refermer tant que vous ne serez pas arrivés jusqu’à la fin. Un roman noir d’une très grande qualité, qui ne laisse pas indifférent. Un personnage sur les traces de son passé touchant et en même temps antipathique. Une histoire dramatique et magnifique à la fois. Un livre à lire absolument…

Je remercie Libfly et les Editions Point 2 pour ce partenariat.

---

libflypoint.jpeg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter