Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:04

lettredelacroix

"Parce que vous êtes "le plus suggestif de tous les peintres", je pense pouvoir vous faire revenir au Maroc par la magie du verbe. Je vous imagine en ce début d'année 1832, jeune homme élégant et réservé, quitter votre atelier de la rue des Fossés-Saint-Germain, laissant derrière vous une lumière retenue, empêchée par un ciel gris et bas d'éclater, une lumière brève et faible à laquelle les Parisiens finissent par s'habituer. Vous sortez de ce quartier et vous vous trouvez, quelques jours après, inondé par une lumière si vive, si pleine et même brutale que vous subissez un choc. Vous êtes à la fris en Méditerranée et face à l'océan Atlantique ". Tahar Ben Jelloun rend hommage à Eugène Delacroix, converti à la lumière lors de son voyage en Afrique du Nord. Mais au-delà du peintre génial, c'est la beauté de tout un pays qu'il célèbre : celle du Maroc.

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier BoB et les éditions Folio pour ce partenariat.

Cette lettre est un hommage magnifique au peintre Eugène Delacroix mais surtout au Maroc. Moi qui ne suis pas un adepte de la peinture, ni de l'Afrique, Tahar Ben Jelloun me donne envie de m'y intéresser. Tout d'abord, la peinture par ce maître qu'est Delacroix, par les détails décrits m'apprend énormément et me pousse à y faire attention la prochaine fois que je me retrouverais devant une oeuvre de ce genre. Ensuite, l'Afrique par le Maroc qui nous pousse à aller vouloir visiter ce pays, non pas comme un touriste lambda mais comme un explorateur, un ethnologue qui s'immiscerai dans la vie des marocains pour partager leur vie de tous les jours.

De la belle littérature comme je n'en lis pas souvent, cette lettre est bien trop courte tellement j'ai eu un énorme plaisir à la lire. Attention, Monsieur Ben Jelloun, j'espère que vous rentrerez dans le cercle très fermé des auteurs qui seront étudiés au lycée et que vous resterez dans la mémoire de toutes et de tous comme le sont Zola, Baudelaire ou encore Hugo.

Je remercie BoB et Folio pour ce partenariat.

---

logotwitter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter