Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 08:04

experonAnge est un petit garçon étrange. À dix ans, il ne sait ni lire, ni parler. Comme si l’aridité des mots l’avait poussé à se réfugier dans les bras grands ouverts de l’image.
Son arrivée en neurologie pour une ultime consultation emplit le docteur Sollow d’espoir. Et si Ange était l’atout qu’il attendait pour relancer EXPÉRON, cet ambitieux projet de recherche qui lui tient tant à coeur ?
Très vite le garçonnet l’accapare, l’obsède.
À tel point que Sollow en oublie l’autre, l’enfant que sa femme, Annabel, désire plus que tout au monde. Elle a pourtant trente-huit ans, l’âge où le temps presse. Que se passera-t-il si elle n’obtient pas le diplôme l’autorisant à procréer ?
À cette question-là, le brillant chercheur donne une bien mauvaise réponse…

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier BoB et les Editions Griffe d'Encre pour ce partenariat.

L'histoire se déroule dans 40 ans, en 2050, en France, dans une société bouleversée, une société qui je dois l'avouer me fait froid dans le dos et dans laquelle je n'espère pas vivre. Les naissances sont contrôlées, les parents ont le choix du sexe, de l'apparence, et pour ne pas procréer dans l'illégalité, les parents sont dans l'obligation d'obtenir une sorte de certificat suivi d'une psychanalyse. Autant dire que l'évolution de la société prévue par l'auteure fait réellement peur et l'environnement des personnages m'aura certainement influencé dans mon appréciation de cette lecture.

Les personnages, puisqu'on en parle, sont bien décrits autant sur le plan physique que sur le plan psychologique. Et tout le mal-être de cette société ressort dans les personnages féminins qui l'une avec son autorisation revient sur ses envies et refuse d'avoir un enfant, qui l'autre qui souhaite procréer en toute illégalité pour avoir le plaisir d'être mère. Je trouve que les personnages sont particulièrement bien réussis.

L'écriture est fluide, simple, en somme, c'est bien écrit. Et heureusement que l'écriture nous transporte facilement, parce que l'histoire ne m'a franchement pas emballée.L'intrigue est vraiment très pauvre et les rebondissements ne m'ont pas assez fait "rebondir". C'est dommage, parce que je suis persuadée que ce roman aurait pu devenir un excellent roman, mais il manque quelque chose... le rythme.

Je remercie BoB et Griffe d'Encre pour ce partenariat

---

logotwitter

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Science-Fiction
commenter cet article

commentaires

mimipinson 16/06/2010 21:55


c'est dommage, car il y avait tellement à dire sur les dérives de la sciences, su le sort réservé aux femmes, sur la place de l'humain dans un futur pas si lointain que cela. C'est tout ça que j'ai
vu dans ce livre; l'intrigue passait au second plan


Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter