Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 19:27

lunchdesequilibres"Entre les mutations génétiques, les aléas de l'environnement, la pollution morale, le chaos hormonal et les émotions toxiques, atteindre une agilité fonctionnelle exige une grande maîtrise de l'alchimie. Mon quotidien ressemble à un combat extrême que se livrent plusieurs fluctuations radicales. La compilation de textes commise en ces pages est un échantillon des cris et des murmures qui maltraitent mon cerveau, comme autant de fontaines enfiévrés, intoxiqués par l'essence même de ce qui a empoisonné mon existence. Enjoy."

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier BoB et Au Diable Vauvert pour ce partenariat.

Ce recueil de nouvelles est un cri non pas de désespoir comme on pourrait le juger malheureusement trop rapidement, mais un cri de vie. Ces gens, dont elle raconte si bien les événements de leur passé, leurs envies, leurs doutes, n'ont qu'une chose en tête, s'accrocher pour continuer à grapiller quelques heures, quelques jours ou quelques mois. On mène un bout de chemin avec ces écorchés qui se prouvent tous les jours qu'ils sont bien là, toujours en vie.

Une écriture très fluide et sans lourdeur exprimée de manière très crue, sans fioriture. On a la sensation d'être là, avec ces gens, de partager un moment de leur vie difficile, paralysés par leurs névroses, leurs obsessions.

Ces nouvelles ont piqué ma curiosité et j'ai voulu en savoir plus sur l'auteur. Ce qu'elle écrit lui ressemble.Beaucoup de ces textes retracent certainement des moments vécus ou au moins des moments y ressemblant.

A la fin du recueil, Lydia Lunch prend le temps de nous retranscrire des interviews menés parfois par téléphone. Les personnages interrogés sont aussi de l'univers si particulier l'auteur, oeuvrant dans la société underground.

Un recueil qui se lit avec délectation.

Je remercie BoB et Au Diable Vauvert.

---

logotwitter

 

Après tout, Dieu a été le premier flic. Le Tyran originel. Un dictateur égotiste dont le sadisme sans bornes a exigé le meurtre de son fils unique et adoré à la seule fin de montrer ce dont il était capable, après nous avoir tous condamnés à pourrir dans l'enfer éternel, telles des marionnettes de viande bouclées dans son donjon privé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter