Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 08:00

starvationJournaliste dans un grand quotidien de Detroit, Gus Carpenter est contraint de démissionner suite à un scandale. De retour dans son village natal de Starvation Lake, au nord du Michigan, où l’ennui est plus mortel que le blizzard, il y couvre les rares événements pour la gazette locale. Mais la découverte de la motoneige de l’ancien entraîneur de l’équipe locale de hockey sur glace, disparu vingt ans plus tôt dans un lac gelé, fait se délier les langues. Gus est loin d’imaginer le nombre de secrets sordides que sa petite communauté lui cache.

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier Livraddict et Points pour ce partenariat.

Après avoir quitté sa petite ville natale du Michigan pour Detroit, Gus revient pour reprendre la direction du canard local. Refait alors surface la motoneige de Coach, l’entraîneur de Hockey disparu au fond du lac il y a quelques années. Mais apparemment, Coach ne serait pas tombé dans l’eau gelée alors qu’il était ivre.

Un roman qui raconte dans la peau de Gus toute l’enquête sur la disparition d’un personnage haut en couleurs que tout le monde appréciait. Gus se remémore toutes son enfance et ses années passées en compagnie du défunt Coach dans l’équipe de Hockey en tant que gardien de but. De ces petits boulot avec son ami Soupy jusqu’à son premier scoop en tant que stagiaire dans le journal du coin qui fit tomber un éminent notable, Gus passe tout en revue, avec une grande humilité, conscient qu’il est en train de rater sa vie, après des déboires à Detroit, et son retour forcé à Starvation.

Le personnage de Gus est très intéressant, car malgré ses échecs cuisants, il se remet perpétuellement en question comme peu de personnes le feraient. Il ne se cache pas derrière un masque le grandissant ou ne déprime pas non plus. Il essaye d’y faire face, même s’il repousse certains de ses problèmes jusqu’au dernier instant, par peur peut-être, par loyauté certainement.

Ce roman compte un nombre important de personnages que rencontre Gus. A aucun moment, nous avons la sensation de se perdre dans ce flot d’amis, de connaissances, d’ennemis ou de rencontres inopinées.

Malheureusement, certains détails et rebondissements ne sont pas de grandes surprises, au point que le doute se confirme au moment des révélations. Une certaine déception donc quant à l’avancement de l’enquête qui manquait de ces révélations chocs et surprenantes vous clouant sur place tellement vous ne vous y attendez pas.

Malgré tout, ce roman se lit facilement et Gus, le personnage principal, est très attachant. La mentalité de quartier de cette petite ville est bien retranscrite et il est assez aisé de comprendre son départ et sa rancœur d’être revenu à Starvation. Les longs paragraphes et chapitres de réminiscences sont des passages obligés pour le lecteur et son appréhension de la vie de Gus, ils ne sont pas de trop et même très utiles.

Un roman lu avec plaisir, un thriller efficace, d’autant que c’est le premier roman de l’auteur, il est à suivre.

Je remercie Livraddict et Points.

---

logo liv

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter