Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 08:26

peterpan1.jpgLondres - Hiver 1887
Peter est un enfant parmi tant d'autres à Londres, pauvre et misérable. Il a cependant cette faculté de raconter des histoires à ses camarades, et parvient à apporter dans leur vie un peu de soleil et de rêve, où ils puisent la force de survivre. Pour cela, il s'invente une mère aimante et belle pour oublier la sienne qui, rongée par l'alcool, ne lui offre plus ni nourriture, ni amour.
Heureusement, Peter a fait la connaissance de Monsieur Kundal, un vieux docteur qui l'a pris en charge. Il lui offre à manger, mais s'occupe également de son éducation en lui apprenant à lire, écrire et compter mais aussi en offrant à son imaginaire les contes et légendes.
Un beau jour, il lui apprend qu'il a bien connu le père de Peter, et lui remet un livre sur la mythologie grecque lui ayant appartenu. C'est pour Peter le seul fragment d'un père disparu.
A l'issu d'une dispute particulièrement violente avec sa mère, au cours de laquelle il se défend pour la première fois, Peter cours se réfugier dans le Vieux Port et entame la lecture du livre de son père. C'est alors que lui apparaît une étrange créature, une petite fée très agitée, qui lui demande de la suivre...

 

peterpanplanche1.jpgCe premier tome de Peter Pan scénarisé et mis en image par Loisel débute à Londres. Peter, un jeune garçon, est le fils d'une mère alcoolique. Un vieillard le prend sous son aile en lui apprenant à lire et à écrire et lui permet aussi de manger à sa faim. Alors qu'il se retrouve dans la rue, froide, il émet un vœu en voyant passer une étoile filante. Une fée apparaît et l'emmène avec lui.

Ce premier tome est plus que convaincant. Loisel, connu pour son œuvre La Quête de l'Oiseau du Temps avec Le Tendre, propose ici un récit moins clinquant du conte de Peter Pan. A la fin de ce premier tome, la sensation d'avoir lu l'original, et que le conte n'en est qu'une pâle copie pour les enfants, est très tenace.

L'histoire est glauque, vivante, avec une ambiance presque pesante parfois. Le jeune garçon Peter est attachant. Malheureux, pauvre, battu, il ne rêve que d'une chose, rester un enfant car le monde des adultes le repousse.

Au niveau du graphisme, le talent de Loisel est indéniable et prouve ici qu'il maîtrise l'ambiance autant par l'écrit que par le dessin et les couleurs.

Ce premier tome est excellent, plein de promesses pour la suite. A lire absolument.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter