Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 15:20

martindressler

ou le roman d'un rêveur américain

Consacré par le prix Pulitzer et, pour sa traduction française, par le prix Maurice-Edgar Coindreau, Martin Dressler ou le roman d'un rêveur américain s'inscrit dans la continuité de l'oeuvre exigeante et rare d'un des plus grands écrivains contemporains.
L'auteur de "La Vie trop brève d'Edwin Mullhouse, écrivain américain, 1943-1954, racontée par Jeffrey Cartwright", prix Médicis étranger en 1975, raconte ici la destinée mythique d'un self-made-man à New York, au tournant du siècle dernier. Ce « rêveur », c'est Martin Dressler, modeste fils d'un marchand de cigares, homme pragmatique et inventeur génial, habité par une folie visionnaire. Ce démiurge qui écoute le « désir de son coeur » va connaître une fortune que seuls les rêves permettent.
Steven Millhauser joue en virtuose de cette science du trompe-l'oeil, maintenant le lecteur à l'étroite frontière du rêve et de la vie, de la fiction et de la réalité, du vrai et de sa représentation. Fabuleuse histoire en effet que celle de Martin Dressler, incarnation du rêve américain mais aussi des mythes et utopies qui ont façonné l'imaginaire occidental.
Avec cet extraordinaire roman, Steven Millhauser s'affirme comme le plus européen des auteurs américains actuels.

 

Je tiens à remercier BoB et les Editions Livre de Poche pour m'avoir fait découvrir cet auteur et son oeuvre.
C'est le roman qui décrit le mieux le rêve américain. C'est la réussite d'un jeune garçon qui rêve de grandeur. un jeune garçon visionnaire, intelligent, qui a énormément de talent et surtout, qui est un sacré travailleur. il démarre comme apprenti dans la boutique de son père pour finir richissime homme d'affaires avec l'espoir, le rêve de changer le monde par sa vision. C'est aussi l'histoire d'un jeune garçon qui devenu un homme plaît aux femmes par son magnétisme naturel et mystérieux, mais qui se mariera avec une femme qui peut-être rêve encore plus que lui. L'histoire est magnifique et finit sur une interrogation, est ce la réalité, le succès d'un jeune américain talentueux au parcours particulier dans une amérique de la fin du XIXème siècle où tout est possible ou, tout simplement, le rêve de ce jeune garçon ?
L'écriture est fluide, les détails sont particulièrement bien décrits, et heureusement, il n'y a aucune longueur ou lourdeur dans ces longues descriptions qui sont extrêmement pointues. Parfois, les descriptions sont poussées à tel point que nous avons la sensation de faire un inventaire complet de la moindre qualité, du moindre défaut, d'une architecture, d'un meuble, d'une personne.
Dés les premières lignes, l'auteur nous emmène dans l'univers de Martin Dressler avec une grande poésie. Autant vous dire que ce livre se dévore littéralement tellement vous êtes emportés dans le tourbillon de la réussite de ce rêveur américain.
Je peux en tout cas vous affirmer que c'est l'un des meilleurs romans que j'ai lu.
Je remercie BoB et Livre de Poche pour ce partenariat.
---
logotwitter
Partager cet article
Repost0

commentaires

M

J'ai aussi lu ce livre dernièrement; contrairement à toi, je n'ai pas ressenti le souffle de vie de cette vie ni perçu la force du rêve américain; je suis restée sur ma faim


Répondre

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter