Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 08:10
longjohn4.jpgDans Guyanacapac, 4e tome des aventures de Long John Silver, Xavier Dorison et Mathieu Lauffray conduisent leurs héros aux portes de la cité perdue... Dans ce 4e épisode de Long John Silver, les membres rescapés du Neptune découvrent enfin la mystérieuse cité de Guyanacapac. C'est ici qu'un trésor serait enfoui ; c'est ici aussi qu'un piège infernal va se refermer sur eux. Chacun va découvrir l'horrible secret de cette cité et la véritable personnalité de l'Indien Moxtechica. Quant à Vivian, enceinte, elle ne peut plus reculer ; elle va devoir surmonter cette ultime épreuve...

longjohn4p.jpgVoici le quatrième épisode de la série Long John Silver, qui est un adaptation libre de L'île au trésor de Stevenson. Nous nous retrouvons au coeur de la forêt humide, au pied des ruines de Guyanapac. L' équipage a été séparé, et Long John Silver accompagné du docteur et de deux matelots sont partis à la recherche de Vivian. Moc, l'indien, n'est pas étranger à leurs déboires, mais le trésor est au-dessus de leurs rêves les plus fous. Arriveront-ils à mettre la main sur ce trésor et à s'enfuir de ce dédale meurtrier ?
Il faut avouer que ce dernier épisode est assez perturbant tant au niveau de l'histoire mêlant sorcellerie et complot qu'au niveau du dessin, loin des océans et des navires voguant au gré des vents. En effet, sans vouloir afficher le dénouement au prochain lecteur que vous êtes, Moc l'indien, est un puissant sorcier envoutant l'équipage et usant d'hallucinogènes puissants. Moc l'indien, descendant d'une lignée longue et vivant depuis des temps immémoriaux dans les temples de Guyanapac, conserve par tous les moyens les traditions séculaires d'offrandes aux dieux de la mort. Nous sommes loin des batailles navales, mais les auteurs ont souhaité nous proposer une histoire différente, pari réussi.
Le dessin est fidèle aux premiers épisodes, extrêmement bien travaillé. Certaines planches sont sublimes et les dernières, symboliques, sont particulièrement réussies.
La saga prend fin sur un Long John Silver héroïque, devenu une légende. Quatre épisodes, ni trop peu, ni trop longue, pour édifier un mythe à partir d'un pirate sans foi ni loi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Zina 11/11/2013 12:04

J'ai trouvé ce dernier tome sympa, mais j'ai quand même été un peu déçue. J'avais été tellement emballée par le précédent, que j'attendais ici un tome encore plus intense.

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter