Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 08:35

lesprofs9Approchez, Mesdames et Messieurs ! Venez découvrir les seuls vrais aventuriers modernes : LES PROFS ! Suivez le prof d'histoire débutant, le prof de gym sur-vitaminé, la prof de français sexy, le prof de philo blasé et la prof d'anglais peau de vache dans leur croisade contre l'ignorance et le poil dans la main ! Plus forts que Zorro, plus courageux qu'Indiana Jones et bien moins payés que James Bond, ils pénètrent dans la jungle étouffante des lycées pour affronter les tribus d'élèves hostiles. Puis, épuisés, ils se réfugient dans leur oasis la salle des profs ! Là, entre la machine à café en panne et les 150 copies à corriger pour demain, ils refont le monde de l'éducation et des plans pour les vacances. Recommandé par le ministre de l'éducation nationale, cet album est pour tout le monde les profs, les élèves, les parents d'élèves, les parents de profs, les surdoués et les cancres (il y a de jolies images). Et heu... nous demandons aux profs de ne pas noter les auteurs trop sévèrement : ils n'ont pas pu préparer l'interro, leur grand-mère était malade...

 

J’avais déjà lu un album des Profs et malheureusement, j’avais été un peu déçu. Ce deuxième album que je lis m’a, une nouvelle fois, déçu. Autant, lorsqu’on lit des bandes dessinées sur une fonction ou un métier qui est tourné à la dérision comme dans la série des Gendarmes, on s’imagine découvrir des gags nouveaux prenant leur source dans les clichés habituels. L’intelligence des auteurs lorsqu’ils ont puisé cette ressource est de nous faire rire des situations qu’ils peuvent rencontrés. Avec les Profs, il n’y a pas de clichés revisités mais la triste réalité. On pourrait m’accuser de me fourvoyer sur le métier mais lorsqu’on l’a côtoyé pendant près de vingt ans, il est difficile de ne pas en connaître quelques rudiments, ni d’avoir vécu soi-même ce genre de situation. Oui, cet album des Profs ne déroge pas à la règle, ce n’est pas des gags se moquant de la fonction, mais bien la réalité représentée graphiquement par des personnages imaginaires. Vous retrouverez toujours les mêmes têtes pathétiques, prônant le contraire de ce qu’elles font, geignardes et mécontentes. Rien de bien nouveau. Heureusement que le graphisme remonte le niveau. Une série sans grand intérêt qui ravira les primaires qui ne connaissent pas encore cet univers et les profs eux-mêmes qui y verront une caricature de leur profession.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter