Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 19:00

lesangetlamerHérodiane, orpheline, vivant dans un bidonville à Port-au-Prince, rêve du prince charmant. Est-ce parce qu’une religieuse lui a lancé sur un ton haineux : Noire comme tu es, comment veux-tu que Jésus t’aime ? Ou est-ce parce que son frère, salué à sa naissance par l’écume d’une vague de mer, s’adonne à d’autres plaisirs ? Le rêve s’incarne en Yvan, riche mulâtre d’une des grandes fortunes du pays, et vire au cauchemar à la rencontre avec son oncle Paul. Si les âmes corrompues des vivants peuvent faire basculer les cœurs fragiles dans l’enfer sur terre, les rêves brisés des jeunes filles créent l’espoir d’un autre avenir.

Gary Victor revisite ici, avec la maestria qu’on lui connaît, le rêve du prince charmant à la manière haïtienne. Comment dans cette société perverse et corrompue, dans cet univers où les plus riches asservissent encore et toujours les plus pauvres, les jeunes filles peuvent venger le monde.

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier BoB et Vents d'ailleurs pour ce partenariat.

Le Sang et la Mer est une magnifique histoire, celle d'une belle jeune fille pauvre vivant à Haïti, un pays fait de corruption et de haine, dont les parents meurent et qui reste seule avec son grand frère.

Elle essaye tant bien que mal de rester sur le droit chemin, celui de la dignité. Une histoire tragique qui nous raconte d'une belle manière la pauvreté et la vie débilitante que doivent vivre les habitants des ghettos soumis à l'esclavage des plus riches.

La vie d'Hérodiane est un conte et j'ai pris énormément de plaisir à lire cette oeuvre. L'écriture est belle même si j'ai trouvé que les premières pages m'ont paru fastidieuses. J'ai la sensation que l'auteur a eu du mal à "accoucher" le début, mais que, au fil de l'histoire et des pages écrites, il s'est délié.

Les images que veut nous faire voir Gary Victor sont magnifiques, Hérodiane étant au centre de deux mondes qui se confrontent constamment.

Ce roman se termine en beauté, avec beaucoup d'émotions. Un beau roman...

Je remercie BoB et Vents d'ailleurs.

---

logotwitter

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter