Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 09:21

anatomieÔ Prince Stellane, le Conseil des Nains s'est ému du drame affreux que vous vivez. Nous avons décidé de vous envoyer l'Elu pour vous aider à retrouver votre fiancée Nora enlevée le jour même de vos noces. Hélas, il ne nous appartient pas de désigner l'Elu qui devrait être le meilleur d'entre nous. C'est le démon Titivillus dévoreur de lettres qui a révélé le nom de... Thobie. Catastrophe ! Il n'a jamais rien compris aux leçons de magie de l'Ecole des Nains. Il a même été classé dernier en harrypotérisme ! Tout le monde sait que Thobie serait incapable de reconnaître la moindre sorcière en plein coeur de Salem. Et c'est à lui que nous avons dû confier le Livre des Livres, le grimoire qui contient tous nos secrets, le recueil sacré de la nano-alchimie, L'Anatomie du Ciel.

 

Les Gyrgolls, des nains, sont appelés par un prince pour retrouver sa fiancée qui a été enlevée. Les Gyrgolls se réunissent pour écouter un petit démon qui doit choisir celui qui sera envoyé. Le démon sélectionne un Gyrgoll du nom de Thobie. Il a en charge alors un livre, L’anatomie du ciel, où est censé s’y trouver tous les secrets. Mais Thobie n’est pas un Gyrgoll comme tous les autres, il est plutôt paresseux, un peu bête et surtout peureux.

Cette bande dessinée démarre sur une idée originale et peu commune. Le Gyrgoll assiste impuissant à la poursuite du prince par son ennemi. Ce Gyrgoll qui détient le secret grâce à son livre essaie tant bien que mal d’aider son partenaire mais sans succès. Son livre qu’il garde jalousement des attaques de l’ennemi du prince recèle en réalité une réalité surprenante.

Le dessin est beau, tout en noir et blanc, le coup de crayon est assez baroque et sombre. J’ai été par contre très déçu par les dialogues, un peu trop contemporain et décalé par rapport au contexte.

Je reste donc sur un avis très mitigé de cette bande dessinée. Autant le dessin comme l’idée m’ont énormément plu, autant les dialogues m’ont repoussé. J’ai l’impression que les auteurs sont passés à côté d’une création qui aurait pu se démarquer indéniablement par son originalité mais qui n’a pu le faire à cause de choix litigieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter