Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 08:35

korrigans3.jpgRestée inconsciente à la suite de son passage dans le ventre d'une créature fantastique, Luaine est recueillie par les Tuatha de Danann. Ceux-ci viennent de remporter la victoire dans la bataille qui les oppose à la flotte Formorée. Pendant ce temps, Balor, l'infâme souverain exilé, sonde l'esprit de Grandpa' et comprend l'avantage que lui donnerait le contrôle des pouvoirs de la mère de Luaine.

 

korrigans03planche.jpgDans ce troisième épisode, Luaine et les Korrigans arrivent à convaincre le peuple de Dana de partir en guerre contre Balor. Une formidable armade quitte l'île pour rejoindre celle de Balor où il réside dans sa forteresse. Mais la mère de Luaine se réveille et les étranges pouvoirs de sa fille leur permettent de communiquer.

Cet album est mieux travaillé au niveau scénaristique. Des rebondissements permettent aux personnages de se trouver dans des situations litigieuses. La ressemblance est toujours aussi frappante avec le SdA, l'inspiration est flagrante et parfois nous sentons que l'auteur n'est pas arrivé à s'en détacher pour créer quelque chose de plus personnel, c'est dommage. Parce que finalement, en essayant de créer une histoire fantasy mêlant mythe et légende avec une inspiration prononcée de Tolkien, l'auteur propose alors une pâle copie du SdA. A vouloir faire un récit épique sans vouloir ressembler au grand Tolkien, il est tombé complétement dans le récit de Tolkien et les pièges du quasi plagiat. Ce qui ne veut pas dire que l'on n'aime pas l'histoire, mais elle est sans surprise.

Au niveau du graphisme, les décors sont encore plus différents que dans le précédents albums. Civiello s'amuse à créer des ambiances multiples d'une page sur l'autre pour notre plaisir. La qualité des traits des personnages est impressionnante. Encore une fois, le travail de Civiello est magnifique.

En somme, et comme les précédents album, le graphisme est l'atout de cet album, parce que sans ça, ce serait assez moyen.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter