Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 08:55

asterixhorsseriec2.jpgFalbala et son fiancé Tragicomix ont été enlevés par les Romains ! Menés à Condate (Rennes) par le décurion zélé Superbus, ils seront enrôlés de force dans la légion étrangère. Qu’à cela ne tienne : Astérix et Obélix s’engagent à leur tour dans les armées de César. Suivant la trace de leurs amis, ils traversent Massilia (Marseille) et l’Afrique, avant de rejoindre le Cirque Maxime à Rome, où ils affrontent fauves et gladiateurs sous les yeux d’un Jules César ébahi !

 

surprisecesar.jpgCet album est l'album du film portant le même nom. Le dessin animé est tiré de deux albums de la série. Astérix et Obélix partent à la recherche de Falbala et Tragicomix, emmenés par les Romains pour lui en faire la surprise. Nos deux héros partent à l'aventure jusqu'en en Afrique puis à Rome où ils participent aux jeux et obtiennent la libération de leurs deux amis de César lui-même.

Cet album présente le dessin animé. Il est narré à la première personne, Astérix lui-même nous décrivant ses aventures. La narration va à l'essentiel, sautant quelques étapes du dessin animé. Le graphisme est moyen par rapport aux albums de la saga et la mise en page ne rend pas justice au travail de Goscinny et Uderzo, n'arrivant pas à mettre en valeur ni le dessin animé, ni l'action qui s'y déroule.

L'album est plus un outil marketing lors de la sortie du dessin animé et ne présente en réalité qu'un intérêt limité, celui de la collection.

Repost 0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 08:40

decalogue04.jpgUn livre aussi envoutant que mystérieux qui porte le nom de ''Nahik'' contiendrait les dernières volontés du prophète Mahomet. Cet ouvrage serait susceptible de bouleverser entièrement les fondements de notre civilisation. C’est le destin de ce livre dangereux que vous invitent à suivre les auteurs du ''Décalogue''.

 

Decalogue4-planc.jpgCe quatrième tome du Décalogue se déroule à la fin de la seconde guerre mondiale. Suite aux atrocités perpétrées contre les populations, des militaires sont à la recherche des criminels de guerre. Un groupe d'amis séparés avant la guerre se retrouve, chacun dans un camp bien différent avec en son centre Nahik, n'apportant que le malheur sur son propriétaire.

Cet album qui explique le cheminement de Nahik jusqu'à nos jours est assez confus au niveau du scénario. L'histoire est assez plate sans grande envergure et aucun rebondissement ne surprend le lecteur pendant la lecture. L'album se lit mais il n'en ressort presque aucun intérêt dans la saga. A se demander presque à quoi pouvait servir cet album. Le personnage principal, un jeune homme amoureux d'un amour impossible prête serment devant Dieu pour le servir. Mais il le trahit, pour servir ses amis avec qui il avait un serment tacite, celui de l'amitié et de l'amour.

Au niveau du graphisme, nous sommes dans un changement nous perturbant toujours. Autant le précédent album paraissait vieillot,  autant celui-ci paraît trop plat, trop aseptisé alors que la guerre est sale, que les personnages le sont aussi, physiquement comme psychologiquement.

En somme, le moins intéressant, et celui qui fait perdre des lecteurs.

Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 08:49

decalogue03.jpgUn livre aussi envoutant que mystérieux qui porte le nom de ''Nahik'' contiendrait les dernières volontés du prophète Mahomet. Cet ouvrage serait susceptible de bouleverser entièrement les fondements de notre civilisation. C’est le destin de ce livre dangereux que vous invitent à suivre les auteurs du ''Décalogue''.

 

decalogue3planc.jpgDans ce troisième tome de la saga, un groupe de chercheurs différents tentent de rejoindre un monastère niché au sommet d'un promontoire pour retrouver un exemplaire de Nahik. Chacun a ses propres raisons pour le retrouver. Mais dans le groupe se retrouve un tueur en série qui vient de s'échapper d'un hôpital psychiatrique.

Ce troisième tome est assez intéressant au niveau scénaristique. Bien qu'il y ait plusieurs personnages, l'histoire tourne autour principalement de deux personnages, Le tueur et la seule femme du groupe. Le fait que ce tome se déroule plusieurs décennies avant le second tome pour nous faire découvrir peut-être comment Nahik est arrivé dans les mains de l'écrivain. Il faut quand même reconnaître que le scénario semble plus lent, moins passionnant, avec moins de rebondissements.

Le graphisme est d'un niveau vraiment moyen. Il donne l'impression de lire une bande dessinée des années 80. Le dessin comme les couleurs font anciennes bandes dessinées. C'est décevant parce que les premiers tomes, bien que dessinés par un graphiste différent, étaient corrects.

En somme, cet album est le plus décevant de ce début de saga. Espérons que le niveau se relèvera rapidement.

Repost 0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 08:54

decalogue02.jpgUn livre aussi envoutant que mystérieux qui porte le nom de ''Nahik'' contiendrait les dernières volontés du prophète Mahomet. Cet ouvrage serait susceptible de bouleverser entièrement les fondements de notre civilisation. C’est le destin de ce livre dangereux que vous invitent à suivre les auteurs du ''Décalogue".

 

decalogue02planche.jpgCe deuxième opus du Décalogue se poursuit avec un jeune maghrébin embrigadé dans un groupe intégriste. Il est amoureux et est en conflit avec lui-même, entre cette jeune femme et sa religion. Alors qu'il tente de la suivre dans le train, il découvre qu'un homme est recherché par les intégristes. Doit-il ou non le tuer.

Ce deuxième album est la continuité puisque Nahik, le roman traduit dans le premier épisode se retrouve entre les mains de ce jeune homme. Exemplaire qu'il va lire et qui va le faire douter finalement.

Le scénario est bien construit mais place des personnages sans comprendre quelle sera leur finalité dans la saga. L'atout principal de cet épisode est justement ce combat que se livre lui-même le personnage principal de la bande dessinée.

Le graphisme est différent, car c'est un dessinateur différent qui gère ce deuxième album. Ce qui permet au scénariste de pouvoir éditer les albums plus rapidement et éviter aux lecteurs de s'essoufler. Le graphisme, bien que différent, n'est pas perturbant et donne une nouvelle vision au lecteur sur la saga. Les couleurs sont bien travaillés et les personnages bien représentés. Il faut apprécier la haine qui transpire de certains de ces intégristes, mais aussi le doute et l'amour de ce jeune homme pour son amie.

En somme, un album qui pourrait être de transition et qui nous l'espérons ne nous laissera pas sans réponse dans le prochain opus.

Repost 0
15 décembre 2014 1 15 /12 /décembre /2014 08:49

Le peuple est un troupeau imbécile, tantôt stupidement patient et tantôt férocement révolté. On lui dit : « amuse-toi. » Il s’amuse. On lui dit : « Vote pour l’Empereur. » Il vote pour l’Empereur. Puis, on lui dit : « Vote pour la République. Et il vote pour la République.
Ceux qui le dirigent sont aussi sots, mais au lieu d’obéir à des hommes, ils obéissent à des principes, c’est-à-dire des idées réputées certaines et immuables, en ce monde où l’on n’est sûr de rien, puisque la lumière est une illusion, puisque le bruit est une illusion.

 

Maupassant (de), Guy - Le Horla et autres récits fantastiques

Repost 0
Published by Skritt - dans Citations
commenter cet article
9 décembre 2014 2 09 /12 /décembre /2014 08:37

decalogue01.jpgUn livre aussi envoûtant que mystérieux qui porte le nom de « Nahik » contiendrait les dernières volontés du prophète Mahomet. Cet ouvrage serait susceptible de bouleverser entièrement les fondements de notre civilisation.C'est le destin de ce livre dangereux que vous invitent à suivre les auteurs du Décalogue.

 

decalogue01planche.jpgDe nos jours, un auteur raté reçoit un manuscrit datant de plusieurs siècles. Au début, il oublie ce manuscrit mais lorsque son propriétaire, une vieille dame, vient pour savoir s'il a pu le lire et qu'elle décède violemment après, il commence à s'y intéresser un découvre une roman fantastique qu'il traduit et propose à son éditeur sous son nom.

Le scénario de ce premier album est mystérieux et plein de rebondissements. La découverte de ce manuscrit bouleverse la vie de cet auteur sans talent. L'album possède une morale. L'auteur rencontre le succès, un succès volé, et finit sa vie tragiquement. L'histoire est prenante et la bande dessinée se lit facilement, rapidement et avec beaucoup de plaisir.

Le graphisme, quant à lui, peut ne pas plaire forcément. Le coup de crayon paraît brouillon mais les personnages sont bien réalisés. J'ai trouvé le dessin parfaitement adapté à l'ambiance voulu par le scénario. Indécis, manque de netteté, fuyant. En somme, l'album est assez bon, même très bon et cette saga démarre avec beaucoup d'envie et de rythme. Espérons une suite toute aussi détonante.

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 08:23

asterix27.jpgLes cigognes ont perdu la tête : un bébé vient d'être livré par erreur chez Astérix et Obélix ! Au village, les rumeurs vont bon train sur la soudaine paternité d’Astérix.

Etrangement, les Romains, à commencer par le vil Brutus, s'intéressent au plus haut point au sort de ce bébé amateur de potion magique… Albert Uderzo réinvente tous les codes de la BD et redonne une seconde jeunesse à Astérix.

 

plancheasterix27.jpgDans cet album, un bébé est déposé devant la maison d'Astérix. Les villageoises commencent à médire sur l'origine de ce bébé. Mais Astérix et Obélix partent à la recherche de ses vrais parents.

Cet album est très réussi. L'histoire est bien construite et montre de nouveaux personnages, va au-delà des habitudes de l'univers d'Astérix. Cet album est comme un tournant dans l'univers d'Astérix, des événements marquent au fer rouge cette bande dessinée.

Au niveau du graphisme, il y a une petite évolution au niveau des personnages. Cléopatre est différente et le thème est loin d'être anodin. Nos deux héros ne voyagent pas dans cet album mais défendent leurs idéaux.

Enfin, le banquet est différent, et les gaulois ne se retrouvent pas seuls autour de la table, ni sur le plancher des vaches.

En somme, un album mature, différent, qui peut ne pas plaire car les bornes qui jalonnent l'univers d'Astérix sont bousculés. Uderzo a voulu réaliser un album pour relancer son héros après le décès de son scénariste. Le pari est réussi même si la critique de l'époque aura été dure.

Repost 0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 08:22

labyrinthescouv04.jpgUne grande aventure mystico-exotique menée par un trio d’auteurs touchés par la grâce divine...
Dans certains cercles élégants, on aime s’adonner au spiritisme. Une manière comme une autre pour de riches oisifs ou des scientifiques en quête d’irrationnel de mettre un peu de mystère dans leur vie ! Si ce n’est qu’un certain jour de 1913, une des séances de la comtesse Isadora tourne mal, ou plutôt trop bien, puisqu’un esprit terriblement puissant rend soudain visite aux apprentis médiums. Et pas n’importe quel esprit, puisqu’il s’agit de l’esprit d’un dieu. D’un dieu qui souffre. Et qui les enjoint de le rejoindre en Argentine. Effrayés mais fascinés par la perspective de l’aventure, le professeur Ariane et ses amis font aussitôt leurs bagages. Sans s’imaginer qu’ils vont mettre à jour un nouvel ordre divin parfaitement insoupçonné, au sein duquel toute vie humaine ne vaut pas plus que celle d’un enfant perdu dans un labyrinthe...

 

labyrinthescouv04planche.jpgCe quatrième et dernier album de la série présente une ambiance et une époque encore différente. Avançons dans le temps et retrouvons le professeur Ariane toujours en quête de la vérité. Mais les maîtres de l'Agartha se dévoilent enfin et l'initie pour succéder à un maître proche de la mort.

Ce dernier album est assez réussi et conclut cette histoire alliant histoire, psychologie et mystère, avec un engouement plus élevé que précédemment. Le scénario est réussi et présente un dénouement mystique, paranormal qui devrait répondre aux attentes du professeur mais ce dernier se met à douter. Deviendra t-il un des élus ?

L'histoire est prenante avec quelques rebondissements maîtrisés comme sait le faire Le Tendre. Mais dans l'ensemble cette saga est assez fluctuante, présentant des scénarios de niveaux différents. On pourra trouver du plaisir dans les ambiances voulues au gré des années et de la vie du professeur, des événements historiques.

Le graphisme est toujours bien réalisé, fort en détails, ce qui rend cette bande dessinée plaisante à lire.

Un album et un dénouement intéressant, mais qui laisse une impression d'irrégularités.

Repost 0
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 08:44

velomaniacs01.jpgA Pignon-sur-Rut -petit coin du Sud renommé pour son anisette -si vous ne faites de vélo, vous êtes le Maillot faible !... Son équipe cycliste, Le Guidon's Club, porte haut et fier les couleurs locales. La lutte est rude avec les bourgades voisines, que ce soit les équipes de Coursan-la-Selle, Bâton-dans-les-Ruos, gros Braquet ou encore l'Amicale des Coureurs de Jupon. Tout est bon pour monter sur le podium et les coups volent bas ! Dans le peloton de l'humour, attendez-vous à une échappée victorieuse du Guidon's Club et de ses Vélomaniacs !...

 

velomaniacs01planche.jpgCe premier tome de cette série de Bamboo présente une équipe de coureurs. Mélangeant entraînement et courses, la bande dessinée est une série de gags sur ce thème sportif.

Les gags ne sont pas destinés à de jeunes enfants contrairement aux autres séries de chez Bamboo mais s'adressent plus à des adolescents et des adultes. Les gags sont réussis, comiques, mais les enfants ne trouveront pas leur compte. Les coureurs sont aussi des coureurs de jupons et finissent trop souvent dans les bras des admiratrices pulpeuses.

Le graphisme est sympathique et bien adapté au genre sportif. Ce n'est pas une bande dessinée qui vous marquera les esprits mais ça se lit facilement avec plaisir.

Repost 0
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 08:24

labyrinthes03.jpgUne grande aventure mystico-exotique menée par un trio d’auteurs touchés par la grâce divine...
Dans certains cercles élégants, on aime s’adonner au spiritisme. Une manière comme une autre pour de riches oisifs ou des scientifiques en quête d’irrationnel de mettre un peu de mystère dans leur vie ! Si ce n’est qu’un certain jour de 1913, une des séances de la comtesse Isadora tourne mal, ou plutôt trop bien, puisqu’un esprit terriblement puissant rend soudain visite aux apprentis médiums. Et pas n’importe quel esprit, puisqu’il s’agit de l’esprit d’un dieu. D’un dieu qui souffre. Et qui les enjoint de le rejoindre en Argentine. Effrayés mais fascinés par la perspective de l’aventure, le professeur Ariane et ses amis font aussitôt leurs bagages. Sans s’imaginer qu’ils vont mettre à jour un nouvel ordre divin parfaitement insoupçonné, au sein duquel toute vie humaine ne vaut pas plus que celle d’un enfant perdu dans un labyrinthe...

 

labyrinthes03planche.jpgDans ce troisième album, nous retrouvons le professeur Ariane accompagné d'autres scientifiques et savants en Afrique pour étudier un cas exceptionnel de possession par un animal. Le professeur Ariane semble être réceptif.

Le scénario est mieux réalisé, certainement parce que Le Tendre, absent du deuxième redonne un sacré coup de main. La quête est plus surprenante et les rebondissements suffisamment présents pour relancer constamment le lecteur dans l'histoire. Cet album est certainement le plus intéressant de ce début de saga et le terme Labyrinthe prend encore plus son sens grâce à l'esprit torturé du professeur Ariane.

Le graphisme est très réussi imprégnant les lecteurs dans une ambiance différente, celle de la savane africaine. Les détails sont toujours impressionnants et les personnages bien travaillés.

En somme, cet album donne un coup de fouet à la série en promettant une suite passionnante.

Repost 0

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter