Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 20:35

wigginsANGLETERRE, 1894. Trois années ont passé depuis que Sherlock Holmes a disparu dans les chutes de Reichenbach après une lutte sans merci contre l’infâme Moriarty. Inconsolable, Wiggins est plus que jamais déterminé à se montrer digne du grand détective. Lorsqu’il est appelé au collège de Midhurst pour veiller sur le jeune Lowell Summerfield dont le père, un juge connu et redouté, a reçu des lettres de menaces, il voit là l’occasion de gagner enfin ses galons de détective-consultant.
À Midhurst, il découvre un monde surprenant qui vit replié sur lui-même. Derrière la façade austère, les règles strictes et le code de l’honneur, la violence rôde. La nuit, de mystérieuses réunions se tiennent dans la chapelle, et il arrive que des pas résonnent dans le grenier. Les grands, chargés de faire respecter la discipline parmi les plus jeunes, ont parfois une conception bien curieuse de l’autorité, et même les professeurs semblent avoir leurs petits secrets. Quel mystère Param le jeune Indien cherche-t-il à percer dans la bibliothèque ? De qui Ashley Lawrence a-t-il si peur ? Et pourquoi Sarah, la jeune fille qui travaille à la lingerie et dont Wiggins est tombé amoureux, est-elle aussi lunatique ? Les forces du mal sont à l’œuvre. Dans un tel panier de crabes où on ne peut faire confiance à personne, Wiggins parviendra-t-il à empêcher qu’il arrive malheur à Lowell Summerfield ?

 

Avant de commencer cette chronique, je tiens à remercier Libfly et Gulf Stream Éditeur pour ce partenariat.

Wiggins et la nuit de l’éclipse est un roman de littérature jeunesse, idéal pour les adolescents. Le format, bien que roman, vous permet d'avoir une lecture aisée à un coût vraiment intéressant moins de 14, dans la collection Courant Noir.

Fin du XIXème siècle en Angleterre, Wiggins est un jeune londonien vivant à Withechapel de vingt ans qui essaye de se créer une réputation de détective tel que celle de Sherlock Holmes. Il a côtoyé le fameux personnage de Sir Conan Doyle, mais dans un affrontement avec son pire ennemi, il est mort en tombant d'un précipice. Wiggins est un personnage un peu rustre, spontané, mais intelligent.

Un magistrat puissant qui doit condamné à mort un malheureux reçoit des lettres de menaces visant son fils. Le directeur de l'école dans lequel il est pensionnaire souhaite faire appel à une personne de l'extérieur pour le surveiller, et c'est le Docteur Watson qui leur conseille Wiggins. A son arrivée, il commence à mener son enquête, de la manière la plus discrète. Mais un drame arrive, le voisin de chambre du fils du magistrat est enlevé au milieu de la nuit alors que les garçons avaient échangé leur lit.

Avec un vocabulaire simple mais riche, l'auteur nous fait découvrir un jeune enquêteur au passé douloureux, qui doute, et qui est pourvu de faiblesses. Wiggins est le parfait héros qui possède des défauts et des qualités auquel chaque jeune lecteur pourra s'identifier facilement.

L'auteur sait doser savamment les différentes parties de son roman afin de tenir en haleine le lecteur. Les moments d'action font place au questionnement, puis à la vie quotidienne de ce pensionnat, laissant ainsi le temps de digérer les informations, de s'attacher ou non à tel personnage. L'enquête nous laisse le temps de faire nos suppositions, mais l'auteur sait créer des rebondissements nous prenant par surprise, et la surprise est de taille.

Les personnages sont assez caricaturaux ou du moins, ils ont suffisamment de différences entre eux pour bien les différencier et ne pas se perdre. L'environnement est sommairement décrit mais suffit largement à se l'imaginer. L'auteur laisse la place aussi au sentiment. Ce jeune Wiggins est un être humain et son attirance pour une joli demoiselle ou ses jugements parfois trop hâtifs dessinent un personnage complet et très sympathique.

En tant qu'adulte, j'ai lu assez rapidement ce roman et j'ai pris du plaisir à découvrir un jeune homme qui adulait Sherlock Holmes pour essayer de devenir aussi bon professionnellement que lui.

Ce roman est une manière d'introduire l'auteur classique qu'est Sir Conan Doyle à des jeunes afin de leur faire connaître quelques œuvres qui auront tant inspiré par la suite. A peine terminé, je l'ai proposé à mon fils de dix ans qui finira certainement par me demander de compléter sa nouvelle collection des Wiggins.

Je remercie Libly  et Gulf Stream Éditeur.

---

logo-libflybis

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter