Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 08:10

unedernierefois« Adolescent, j’attends les heures d’été. Que mon corps s’ouvre, se dilate, respire et se brûle. »

C’est la dernière nuit d’un homme, arrivé d’Italie après un long chemin. Ses poumons suffoquent. Il se souvient. 
De l’enfance et des premières crises d’asthme, du lac de Côme, de la mer de Trieste, du premier corps aimé… 
L’écriture de Sébastien Berlendis, mélancolique, sensuelle et envoûtante, agit comme un rêve éveillé dont on voudrait ne plus sortir.

 

Ce roman n'est pas à proprement parlé d'un roman habituel mais plutôt d'un récit. C'est le premier récit de l'auteur Sébastien Berlendis qui montre dans son écriture une grande maturité.

Ce récit décrit les réminiscences d'un Italien souffrant de crises violentes d'asthme. Il raconte son enfance, son père, sa mère, son premier amour, une autre malade dans le même centre de soins que lui. Il raconte ses sensations face à cette infirmité. L'écriture est belle, poétique, sensuelle.

Chaque page décrit un moment précis avec quelques lignes seulement à chaque fois pour nous faire ressentir cet instant magique pour cet homme qui vit avec comme seul espoir, vivre le plus longtemps possible, tout en sachant qu'il en mourra, avec des souffrances qui l'accompagneront jusqu'au bout.

En quelques phrases, nous nous retrouvons à ses côtés pour un moment, non pas malheureux, mais toujours empreint d'une forte émotion, d'où perle de l'amour, pour la vie, pour cette fille, Simona, pour la vie.

Cet homme ne regrette pas, n'en veut pas à la vie, ou à la maladie, cest un combat de tous les jours qu'il réalise avec beaucoup de courage. Une vie où chaque seconde de répit est importante, à vivre au maximum.

Un premier récit réussi aux émotions qui transpirent de chaque mot, de chaque lettre.

Je remercie Libfly et Stock pour ce partenariat.

---

logo-libflybis

Partager cet article

Repost 0

commentaires

berlendis 10/11/2014 20:15

Je découvre vos mots ce soir, et je suis extrêmement touché par leur teneur.
Alors merci, merci pour votre soutien, et au plaisir d'échanger
Sébastien berlendis

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter