Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 08:43

lelotusbleuPoursuivant jusqu'en Chine les trafiquants rencontrés dans "Les Cigares du pharaon", Tintin fera dans "Le Lotus Bleu" (1936) la connaissance de Tchang, un jeune chinois qui lui fera perdre ses derniers préjugés. En Rastapopoulos, il se découvrira par contre un redoutable ennemi qu'il retrouvera d'ailleurs à plusieurs reprises.

 

tintinlelotusbleu.jpgCet album fait suite à l'épisode des Cigares du Pharaon. Alors qu'il se trouve toujours chez le Maharadjah de Rawhajpoutalah, un messager chinois vient lui demander de partir pour la Chine. Arrivé là-bas, il se retrouve au centre d'un conflit entre le Japon et la Chine.

Cet album est le premier des albums dans lequel Hergé s'est documenté de manière très approfondie. On ressent un travail de fonds important tant au niveau du décor - la Chine -, que le scénario.

Dans cette histoire, Tintin a de moins en moins recours à la chance, mais plus à son intelligence et son esprit de déduction. Il est toujours aussi naïf bien sûr, mais il arrive à se dépêtrer des ennuis dans lesquels il se fourre.

Il y a beaucoup de nouveaux personnages, et cet album ouvre la porte, ou plutôt les cases, à un ennemi en la personne de Rastapopoulos, et en un ami qui lui sera très cher, Tchang, qu'il sauve de la noyade.

Hergé nous fait découvrir la Chine et nous sommes loin des propos discriminatoire des tous premiers albums. Par contre dans celui-ci, il n'hésite pas à montrer la bêtise des occidentaux qui y habitent et qui n'hésitent pas à dénigrer les autochtones. Les Dupont et Dupond font une apparition assez remarquée et commencent à se sentir proches de Tintin. Et l'anecdote sur la Poldévie est assez comique.

L'un des personnages, ennemi de Tintin, utilise une expression qu'un certain capitaine emploiera à de multiples de reprises. Dans cet épisode, Tintin est blessé mais grâce à l'hospitalité des familles chinoises, il se remettra rapidement.

Hergé arrive toujours autant à mettre du rythme dans ses cases, et cet album est réellement plus que réussi, devenant le meilleur des cinq premiers albums. A posséder dans sa bibliothèque...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Damien E 02/12/2016 13:26

Belle analyse. Pour aller encore un peu plus loin, saviez-vous que dans "Le Lotus Bleu" Hergé parle des pieds bandés, du boycott des produits japonais, du trafic d'opium et des concessions de Shanghai...!? Tout un pan de l'histoire chinoise! http://uneautreasie.com/tintin-mysteres-lotus-bleu

dasola 12/10/2012 16:14

Rebonjour, c'est un de mes albums de Tintin préférés mais c'est mieux de le lire après Les Cigares du Pharaons. Tintin sans Haddock et Tournesol mais avec Milou: j'apprécie aussi. Bonne après-midi.

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter