Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 08:28

laserninja.jpgLes nouvelles aventures de la merveilleuse petite Lou. Et de Julien Neel, à la sensibilité et au dessin toujours aussi justes. Bon, ok, l'immeuble de son enfance qui part en fumée, au milieu de la nuit, ça fait un gros choc. Mais bon, apprendre la même nuit que l'on va avoir un petit frère, c'est merveilleux et ça équilibre pas mal le truc. L'année des quatorze ans de Lou, ça commence comme ça, cash. Donc, tout va très bien. Ou pas. Ça continue dans la chambre d'un grand hôtel du centre ville, en feuilletant le journal intime que sa mère tenait, adolescente. C'est marrant, ça explique plein de trucs, ce journal. Genrepourquoi elle est comme ça, sa mère, a tellement profiter du moment présent. Et puis ça fait se poser des questions, on fait des parallèles, forcément, ça donne des sortes de pistes pour se construire soi-même. Ou pas. Ensuite, et bah la vie continue. Les copines qui ne changent pas mais qui sont de plus en plus différentes, les visites sans fin de tout un tas d'appartements et puis toujours, cette histoire avec les deux garçons là, choisir entre Paul et Tristan. Ou pas.

 

lou5planche.jpgCe cinquième épisode des aventures de Lou nous raconte une nouvelle période de sa vie. L'histoire débute sur un événement malheureux, l'incendie de l'appartement, immédiatement relayé au second par une annonce heureuse, la mère de Lou est enceinte. Lou va être la grande soeur d'un petit frère qu'elle nomme au début Laser Ninja.
Dans cet album, l'histoire paraît plus mature, l'adolescente a bien grandi par rapport au premier opus, et la petite fille est devenue grande avec des premiers baisers et des réconciliations orchestrées. Lou n'est plus au centre de l'histoire. Elle retrouve le carnet intime de sa mère qu'elle lit. Nous découvrons ainsi la vie de sa mère avant sa naissance. L'histoire termine sur la naissance du petit frère.
Le scénario est bien réalisé, plus mature, plus construit que les albums précédents. Le graphisme est toujours doux et coloré en douceur. Un bon album qui poursuit une saga plaisante à lire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter