Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 09:59

légendeDruss est une légende. Ses exploits sont connus de tous. Mais il a choisi de vivre retiré loin des hommes, au sommet d’une montagne. Là, il attend son ennemi de toujours : la mort. Dros Delnoch est une forteresse. C’est le seul endroit par lequel une armée peut traverser les montagnes. Protégée par six remparts, elle était la place forte de l’empire drenaï. C’est maintenant le dernier bastion, car tous les autres sont tombés devant l’envahisseur nadir. Et le vieux guerrier est son seul espoir. Quand Conan rejoint Fort Alamo, un demi-million d’envahisseurs face à quelques milliers de guerriers retranchés dans uneforteresse. Druss et sa hache feront-ils la différence ?

 

Les Nadirs arrivent en masse pour conquérir les Drenaïs. Les Nadirs, un peuple belliqueux, soumis depuis des siècles. Les Drenaïs, une civilisation qui après avoir guerroyé pendant des années, a établi dans cette partie du monde une paix durable, instauré des lois, construit des écoles et des hôpitaux.

Rek, ancien guerrier, un peu lâche, parcourt les routes et se rend à Dros Delnoch, point de passage obligé de l’ennemi, une forteresse jugée imprenable. Mais le moral des troupes est au plus bas, comme leur nombre. Et le fort sera pris par la vague ennemie. Il est accompagné par son amante, guerrière aussi et porteuse d’un message à des moines guerriers, les Trente. Mais Druss, Druss la légende, a aussi été prévenu et se dirige vers le lieu des prochaines batailles.

David Gemmell a créé ici un univers de fantasy extrêmement réaliste, où l’homme est le héros de l’histoire et non la magie ou les créatures qui le peuplent. Aucune bataille n’a lieu avant au moins la moitié du roman, mais il nous y mène lentement, en prenant part aux préparations, aux tactiques pour déstabiliser l’ennemi.

Malgré le nombre impressionnant de personnages, il est assez aisé de s’y retrouver, l’auteur y aura mis dans ces descriptions un atout principal reconnaissable parmi tant d’autres. L’histoire, quant à elle, est plus simple, et se situe principalement au niveau des actions héroïques des combattants. Sont mis en avant de simples fermiers comme des soldats d’expérience. Il y a de l’honneur, de l’amour et de l’amitié, de la haine comme de la hargne, ce roman est partagé de sentiments nobles ou vils.

D’une écriture très fluide et facile, sans passage inutile, David Gemmell nous tient en haleine jusqu’à la dernière ligne.

Légende est certainement l’un des meilleurs romans de fantasy, à la lecture pleine d’émotions. David Gemmell mérite son statut de roi de la fantasy.

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Fantasy
commenter cet article

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter