Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 08:18

lepetitprinceLe premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'Océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : - S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! - Hein ! - Dessine-moi un mouton... J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

Le Petit Prince est l'histoire d'un petit garçon, prince d'une petite planète, qui arrive sur Terre. Il rencontre le narrateur dans le désert, qui s'est perdu avec son avion, et lui raconte son voyage.
J'ai le souvenir de l'avoir lu il y a presque trente ans, en CE2, et malgré toutes ces années, des dessins qui illustrent ce livre, ou encore certaines phrases, sont restés dans ma mémoire, tellement l'histoire est magnifique et pleine de sagesse. C'est avec plaisir que je me suis replongé dans cette nouvelle pour enfant et que j'y ai découvert de nouvelles choses, des choses qu'un enfant de huit ans ne pouvait pas voir, ou alors c'est qu'elles lui paraissaient naturelles ces choses, et que maintenant, adulte, je redécouvre.
Le Petit Prince est un récit, devenu un grand classique, et que de temps en temps, il serait judicieux de relire pour retrouver le sens de ce qui est important. Avec beaucoup de philosophie, ce narrateur rêve sûrement de ce Petit Prince, ou peut-être a t-il des hallucinations, et alors qu'il est proche de la mort, n'arrivant pas à réparer son avion pour repartir, après plusieurs jours sans boire, il se rend compte que sa course vers ces objectifs, ceux que tout le monde se donne, sont certainement faux, l'argent, le pouvoir, le matérialisme, et il prend conscience de la futilité de ses prétentions. La leçon est importante, la morale de cette histoire est finalement toute simple, et pourtant oubliée. L'individualisme est encore plus fort certainement aujourd'hui qu'à l'époque de l'écriture du Petit Prince et aujourd'hui, plus qu'hier, cette nouvelle est nécessaire pour réapprendre que l'essentiel, l'amitié, l'amour, ne se voit pas.
A lire, à relire, à rerelire... toujours... un chef-d'oeuvre magnifique.
Je remercie Livres pour tous qui propose des classiques au format Ebooks gratuitement.
"L’essentiel est invisible pour les yeux."

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Classique
commenter cet article

commentaires

Pauline 28/08/2012 12:29

Magnifique, c'est le mot ! J'adore ce livre et je vais sans doute le relire dans quelques temps. Merci pour ton avis qui donne envie de l'ouvrir de nouveau, tout de suite!

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter