Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 19:47

résistancefrancaiseÀ partir d’archives neuves et de témoignages inédits, Olivier Lalieu révèle l’histoire de la résistance des déportés français dans le camp de Buchenwald : l’heure du choix d’entrer en résistance ou non, le combat des déportés politiques contre les droits communs, les rivalités entre Gaullistes et Communistes, les circonstances exactes de la libération du camp, le 11 avril 1945. Tout y est dit, simplement. La vérité, sans état d’âme. Polémique et procès ont nourri, sali, malmené l’histoire de la  résistance au sein du camp de Buchenwald. Quel était le rôle exact des communistes français au sein de l’administration du camp ? Qui décidait du tri des vivants et des morts ? Plus de soixante ans après la Libération du camp, Olivier Lalieu rouvre le dossier Buchenwald.
.
Olivier Lalieu, historien au Mémorial de la Shoah à Paris, est également l’auteur de La Déportation fragmentée. Les anciens déportés parlent de politique (Boutique de l’histoire, 1994) et de nombreux articles ou communications sur la mémoire de la déportation. Jorge Semprun,ancien déporté à Buchenwald, a rédigé la préface de ce livre.

 

La Résistance française à Buchenwald est un essai de Olivier Lallieu, sur un point, presque un détail, précis de la vie des camps de concentration nazis pendant la seconde guerre mondiale. Vous l'aurez compris, ce n'est pas une fiction, et l'histoire relatée n'est pas romancée. C'est un véritable exposé, détaillé, travaillé, sur la résistance des français dans l'un des camps les plus connus, Buchenwald.

Il y est présenté les débuts de ce camp, sa construction et son fonctionnement, le mélange des nationalités, la haine qu'entretient le système nazi entre les détenus en en promulguant certains pour mieux assouvir d'autres, la violence qu'engendre ce nouveau tissu social, complètement bouleversé par rapport à la vie civile, et la souffrance de ses détenus. Puis vient une biographie des personnages qui ont mené cette résistance, en citant les faits importants, en ne s'attachant qu'à trouver une explication pour définir les traits qui les ont menés à se démarquer, sans jugement, sans héroïsme, sans prétention.

Mais cet essai met la lumière sur des zones d'ombres, trop souvent ignorées, longtemps occultées. La vie dans ce camp, ou plutôt la survie, s'est malheureusement faite au détriment d'autres vies. Avec impartialité, l'auteur nous présente les manipulations des listes de noms envoyés dans les camps de travail au taux de mortalité effarant, les petits concerts organisés pour détendre les détenus, jusqu'à la libération de Buchenwald.

Ce livre, cet essai, permet de combler jusqu'alors une lacune dans nos connaissances historiques, ou plutôt dans notre ignorance collective sur ce qu'entrepris des hommes convaincus et résistants contre le nazisme quelque soit leurs origines et les convictions. Il faut remercier l'auteur, Olivier Tallieu, pour ce travail titanesque, ce travail de fourmi pour réunir toutes les informations et les ordonner. Il faut aussi remercier l'éditeur, Tallandier, de proposer cet essai, à un prix très attractif, en remerciement peut-être d'un homme passé dans ses murs et dont la résistance dans ce camp reposait dessus, du moins en partie.

Je remercie pour cette lecture extrêmement instructive et intéressante Newsbook et Tallandier  pour ce partenariat.

---

newsbook

Partager cet article

Repost 0
Published by Skritt - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

denis 10/03/2012 08:36

très bel article
j'ai aussi participé au partenariat : un livre très instructif sur la vie difficile dans les camps où l'on voit que la solidarité entre prisonniers n'a pas été évidente

http://bonheurdelire.over-blog.com/article-la-resistance-fran-aise-a-buchenwald-par-olivier-lalieu-tallandier-101178677.html

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter