Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:23

lileautresorbd.jpgSur la côte anglaise, au 17e siècle, la vie du jeune Jim Hawkins, fils des tenanciers de l'auberge L'Amiral Benbow, va se retrouver bouleversée par l'arrivée d'un hôte peu ordinaire : un vieux loup de mer répondant au nom de Capitaine Billy Bones. Jim s'aperçoit rapidement que ce grand voyageur, ivrogne et colérique, cache quelque mystérieux secret, qu'il plane sur lui une trouble et obscure menace. Et le jour où un effrayant aveugle lui apporte la tache noire, ultime avertissement dans le monde des pirates, Bones meurt, foudroyé par la terreur. Après la mort de son père malade, Jim, avec l'aide de sa mère, découvrira dans les affaires de Bones la carte d'un fabuleux trésor, le butin du légendaire forbanFlint. S'engagera alors une folle aventure où Jim, accompagné du docteur Livesey et du chevalier Trelawney, partira à la recherche de ce trésor, poursuivi par l'ancien équipage de Flint. Ce sera pour lui l'occasion de faire la rencontre de l'homme le plus étrange qui soit : Long John Silver. Ce marin unijambiste et malicieux est-il un ami ou un ennemi ? Est-il un protecteur plein d'humour ou l'une des plus terribles fripouilles que la piraterie ait engendrée ? Le souffle de la mer et de l'aventure. L'un des plus célèbres romans d'apprentissage et sans doute le plus grand récit de pirates. Despersonnages hauts en couleurs et inoubliables. Le chef d'oeuvre de Stevenson.

 

L’île au trésor de Robert Louis Stevenson adaptée à la bande dessinée. Cet album n'est pas un adaptation libre comme nous pouvons en lire de temps en temps, mais la retranscription fidèle de l’œuvre originale. L'histoire, nous la connaissons tous, de ce jeune homme Jim Hawkins, qui découvre la carte d'un trésor appartenant au pirate célèbre qu'était Flint. A l'aide du docteur Livesey, il embarque avec un équipage sous la coupe du grand Long John Silver. Le roman définit comme entrant dans la catégorie littérature jeunesse, n'en est pas moins surprenant de réalisme, de violence, de cruauté, et d'héroïsme. La bande dessinée est extrêmement fidèle au récit. Le scénariste a réussi à nous faire vivre cette magnifique aventure grâce à l'image alors que nous nous imaginions avec le roman les embruns, le navire qui tangue, le vent qui fouette sur le gaillard, l'odeur du sable, la sueur des matelots... Dorénavant, nous pouvons y mettre une image. Le dessin est réaliste et ce fût avec un réel plaisir que je me suis replongé dans cette histoire, de retrouver les différents personnages, les scènes sur le bateau ou sur l'île et le dénouement tragique.

Cette bande dessinée a été financée par l'Unesco pour la sauvegarde et la découverte du patrimoine culturel mondial.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pauline 02/06/2012 09:29

J'aime beaucoup cette collection! Voici un titre que je note donc! Il faudrait aussi que je lise le roman original.

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter