Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 08:56

ducobu8.jpgL’Élève Ducobu est un gamin sympathique et farceur, mais un cancre notoire. Une «qualité» qui n’est pas de tout repos. C’est qu’il faut être drôlement débrouillard pour réussir à éviter l’humiliant bonnet d’âne ! Bien sûr, il y a sa voisine Léonie qui sait tout sur tout. Mais, cette chipie déteste les copieurs... Alors, les réponses que ses œillades ne lui ont pas apprises, Ducobu les invente !

 

ducobu8planche.jpgAlors que les albums précédents prenaient de la maturité, celui-ci est plus décevant. Au niveau graphique, il y a quelques nouveautés comme l'en-tête de chaque gags qui se personnalise avec le thème du gag. Dans cet album, nous ressentons moins l'année qui passe car les gags peuvent facilement se lire un peu n'importe quand. Le dessin est mieux travaillé et les couleurs sont aussi mieux finies. Même le papier de cette édition est de meilleure qualité. Jusqu'à présent, les premières éditions étaient en papier normal, et cet album est en papier glacé.

Les gags sont de plus en plus régulièrement étalés sur plusieurs pages et bien plus que les précédents albums. Les gags mettent en scène moins souvent l'entourage indirect comme les parents et se déroulent principalement en classe avec Latouche et Gratin. Malheureusement, cet album prend trop le parti contre les professeurs et l'éducation nationale en général. Il apparaît parfois très cynique et acide contre la bêtise de l'enseignement. Latouche en prend une sacrée couche sur le coin du nez... mais cet humour est mieux connu dans Le Profs qu'ici alors que nous lisons normalement une bande dessinée humoristique pour un public jeune, de primaire même.

Finalement, c'est le premier album décevant de la saga Ducobu. En espérant que le niveau remonte rapidement...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter