Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 08:05

lautrepays« À cet instant, je sais que le périple italien ne s’aventurera pas plus au sud, comme si j’avais trouvé un pays à Craco, un pays certes sans ossements, sans tombes qui portent mon nom, sans murs de famille mais un pays tout de même. »

Dans ce récit charnel et poignant, Sébastien Berlendis nous invite à un voyage en Italie, à la recherche de traces familiales et amoureuses. Une traversée des lieux en une longue rêverie où affleurent des images, des visages, des paysages comme s’il s’agissait de photographies cadrées avec l’urgence du désir.

 

Ce nouveau roman de Sébastien Berlendis raconte son voyage dans l'Italie d'aujourd'hui, agrémenté de souvenirs d'enfances encore vivaces.
Le récit est mélancolique, et retrace un passé chargé d'émotions. L'auteur se remémore son passage dans ces villes chauffées par le soleil de l'été. Où se mêlent la chaleur du soleil, le vent sur la peau, les odeurs qui environnement les personnes, fortes et enivrantes. Il y raconte aussi la vie de sa famille, leur arrivée en France et leur amour pour ces deux pays. C'est la vie de beaucoup de familles italiennes du début du XXème siècle que la Grande Guerre poussera de l'autre côté de la frontière où ils se retrouveront en masse en Provence, dans le Var.
Ce récit est lié aux sens de l'enfance. C'est la madeleine de l'auteur, son Italie d'avant.
Le roman est court mais l'écriture est douce, pleine se sensualité, le texte est sensoriel. Un beau récit sur des moments de la vie contée avec une grande passion contenue, avec beaucoup de pudeur.

Je remercie Libfly et Stock pour ce partenariat.

---

logo-libflybis

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter