Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 08:01

aerospostale2.jpg12 mai 1930, Jean Mermoz, parti de Saint-Louis-du-Sénégal, tente d’établir la traversée de l’Atlantique sud à bord du Laté 28 baptisé "Comte de La Vaulx". Il est loin de penser qu’il va devoir affronter une des pires épreuves de sa grande carrière de pilote : un "pot-au-noir" ! Beaucoup de marins sont terrorisés à l’évocation de cette énorme masse de nuages noirs qui couvrent toute la surface de l’océan. Dans la chaleur moite et étouffante de cette tempête, Mermoz se remémore un autre épisode tragique où il avait failli mourir de chaud : sa capture dans le désert sud marocain par les Maures. À la merci des dissidents sahariens, il doit mettre toutes ses forces dans la bataille et lutter pour sa survie.

 

aerospostale2planche.jpgCe deuxième tome de l'aéropostale est consacré à l'un des pionniers de l'aviation et plus particulièrement d'un aviateur qui transporte le courrier. C'est Mermoz qui est le héros de cet album. Aviateur pendant la guerre, il ne rêve que d'une chose lorsqu'elle se termine, c'est de piloter à nouveau.
L'histoire se déroule lors des plus grandes aventures de l'aviation qui soit et le danger rencontré pour l'époque est l'un des plus dangereux.
Le scénario est assez perturbant. L'histoire est découpé en deux, tantôt au dessus de l'océan, tantôt au dessus du désert. Le pilote est talentueux, téméraire, mais surtout, ce scénario nous fait découvrir que finalement les plus faits qui restent dans l'histoire sont le courage allié à une dose conséquente de chance, qui fait que le pilote n'est pas tombé dans l'oubli dès sa première sortie dans les airs. Il n'en reste pas moins que l'histoire est assez mal proposée et ne donne pas beaucoup d'éléments pour rêver et se rendre compte de l'exploit du moment.
En revanche, le graphisme est époustouflant. Les planches sont magnifiques. Que ce soit au dessus de l'océan, sous un ciel noir, que sur le désert, les paysages sont magiques. Le travail du dessinateur est soigné et rend à juste titre un hommage à ce pilote d'exception. Les couleurs sont aussi d'une réalisation extrêmement soignée et le rendu est vraiment à couper le souffle.
En somme, cette bande dessinée n'est peut-être pas la meilleure mais le graphisme vous emmènera loin d'ici et vous fera voyager pour un moment de lecture particulier.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter