Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 09:03

intrusion

Beaucoup rêvent d’oublier le passé.
Cyrille, elle, voudrait bien se souvenir…
Que lui est-il arrivé durant ces dix années qui sont comme un trou noir dans sa vie ?
Brillante neuropsychiatre, spécialiste des troubles de l’âme, Cyrille Blake reçoit un nouveau patient : Julien Daumas. Très séduisant, mais obsessionnel, impulsif, le regard inquiétant. D’emblée, il la tutoie, lui dit qu’il la préférait avec ses cheveux blonds. Cyrille est pourtant sûre de n’avoir jamais vu cet homme. En vérifiant dans ses dossiers, elle doit se rendre à l’évidence : elle l’a soigné lorsqu’elle terminait son internat de médecine. Comment peut-elle ne plus s’en souvenir ?
Déstabilisée, Cyrille fouille son passé et découvre l’impensable : elle a oublié des pans entiers de son existence. C’est incompréhensible. D’autant qu’au même moment, des événements inhabituels surviennent autour d’elle. Epiée en permanence, traquée jusque dans son appartement, Cyrille croit devenir folle ! Il faut qu’elle retrouve la mémoire. Coûte que coûte. Sauf que dans certains cas, il vaut mieux ne jamais se souvenir car, parfois, l’oubli est la seule solution pour continuer à vivre.
Une intrusion dans les rouages de la mémoire, un thriller psychologique subtil et haletant, un premier roman captivant qui explore les mécanismes fascinants du cerveau.

Pour ma première participation à un partenariat avec BoB, j'ai eu le plaisir de lire un roman qui vaut son pesant d'or. Bien que je n'ai pas trouvé le quatrième de couverture très attrayant, j'ai grandement apprécié de découvrir cette nouvelle auteure. Mais, il faut toujours un "mais", je vais commencer par un petit point qui pour moi m'a énormément manqué, je trouve que les descriptions physiques des personnages ne sont pas assez complètes, heureusement cela ne change rien à la trame du roman, mais j'apprends uniquement au milieu du roman la taille du personnage principal alors que je m'étais imaginé une femme un peu plus grande. Le mauvais point étant relaté, je vais passer au reste.
On rentre très rapidement dans l'histoire et le suspense s'installe dés les premiers chapitres. L'intrigue est très bien menée et je me suis retrouvé à dévorer le livre en un rien de temps. On essaye tout au long de la lecture de trouver les raisons du comment et du pourquoi mais Elena Sender déjoue notre intuition et nous révèle une fin tragique, réaliste, sans fioriture. Le personnage principal, bien qu'assez froid au début comme sa profession l'exige, devient très vite attachant, ainsi que ses compagnons qu'elle croise au fur et à mesure que l'histoire avance. J'ai apprécié de pouvoir suivre les dialogues sans me demander au bout de quelques lignes qui dit quoi, un point que j'estime très important, moi qui apprécie les dialogues. Bien sûr, l'auteure fait la part belle aux rouages psychologiques du personnage principal et l'on se met à douter avec elle, à reprendre espoir et à se battre.
Pour un premier roman, Elena Sender met la barre très haute, et j'espère avoir le plaisir de pouvoir la relire à nouveau.
Je remercie Bob et Xo Editions pour ce partenariat.
 
Nota Bene à l'attention de l'auteure : Menton se trouve dans les Alpes-Maritimes et non dans le Var.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pascale-saphoo 11/04/2010 07:59


bonjour, merci de ta participation, ce livre est présenté aussi par Keisha, mais c'est bien d'avoir plusieurs avis, je te mets en liste donc, et n'hésite pas à présenter d'autres premiers romans au
fil de tes lectures durant cette année.
C'est un livre dont je lis de bonnes appréciations, je vais me le noter sur la longue liste en attente...
bon dimanche


Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter