Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 08:17

fissions« Tu m’avais dit marions-nous le 21 juin, au solstice d’été. C’est le jour le plus long. À Rochecreuse, à la montagne, où le soleil consume longtemps les cimes. »
Dans un face à face avec l’écriture, un homme se remémore sa nuit de noces, en suit le cours jusqu’à son apothéose tragique.
Avec ce quatrième roman qui mêle de nombreux motifs filmiques et littéraires et qui emprunte tour à tour aux registres du fantastique, du grotesque et du thriller, Romain Verger signe le récit exalté et obsédant d’une inexorable désintégration.

 

Ce roman est le témoignage d'un jeune homme. Il avoue un meurtre et veut un jugement impartial, mais la folie a eu raison de lui. Jugé irresponsable, il clame sa culpabilité. Il raconte sa rencontre avec Noëline, son mariage et sa nuit de noce. Ses mémoires sont-elles imprégnées d'une démence sournoise.
Ce court roman, à la première personne, nous immerge dans l'univers de cet homme, solitaire, introverti, et apparemment sujet à des souffrances inexplicables et des délires, l'un et l'autre étant certainement liés. Le récit se déroule comme une réminiscence clinique, chirurgicale. Il nous raconte la rencontre, cet amour éperdu pour sa future femme, et la nuit de noces, avec tous ses invités bizarres, et les réactions irationnelles des acteurs de ce drame. Nous pourrions imaginer que le marié souhaite se justifier mais le sentiment ne perdure pas longtemps, il nous explique la nuit avec un vision claire, sans fioriture, expliquant ses actes le plus simplement possible.
Le seul moment qui pourrait nous éclairer sur la folie de cet homme est le dénouement tragique qui paraît nous jeter plus dans le flou que nous donner une explication. Un mélange de fantastique et de folie, une folie sévère, mauvaise, créant chez l'autre une fission de l'esprit, le brisant, revêtant l'esprit d'un linceul de peur effroyable.
Ce roman pourrait être qualifié de thriller macabre. L'auteur nous prouvant une grande facilité à mettre en place une ambiance malsaine, il devrait proposé la prochaine fois un roman plus étoffé, celui-ci se terminant un peu trop rapidement.
Je remercie Libfly et Le Vampire Actif pour ce partenariat.
---
voiedesindés2013

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter