Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 08:23

dracula.jpgAprès l'évocation du personnage historique avec l'archiviste du British Museum, l'écrivain Bram Stoker écrit son récit : " Invité par le comte Dracula, un jeune anglais, Jonathan Harker, va devenir la victime du Prince des Carpates... " Dans une atmosphère terrifiante, " la figure du vampire " n'est jamais montrée, car celle-ci est omniprésente sous la forme d'une ombre menaçante, d'une voix ou d'une tentation morbide... Nourri à la littérature fantastique et au cinéma gothique, Pascal Croci rend un vibrant hommage au mythe du vampire. Si bien que cet album totalement hors norme et aux graphismes sublimes est à classer parmi les chefs-d'œuvre du genre.

 

Cet album reprend le roman de Bram Stoker de Dracula et tente d'en réaliser un aperçu graphique tel que l'auteur l'imagine. Jonathan Harker est envoyé dans les Carpates pour conclure une vente avec le boyard Dracula. Mais l'accueil est différent de ce qu'il pouvait penser, son hôte est bizarre et le met mal à l'aise. Il décide de quitter le château pour fuir les horreurs qu'il redoute.

Le graphiste Croci signe ici un album d'ambiance. Il n'est nul question de représenter le monstre qu'est Dracula, mais plutôt de retracer le voyage autant physique que spirituel. Les paysages sont magnifiques, inquiétants. Nous suivons comme dans le roman Jonathan Harker, puis Mina et enfin le professeur Van Helsing. La lecture du roman est bien sûr nécessaire pour arriver à discerner les intentions des personnages et ne pas se mélanger dans les différents caractères et scènes que l'album passe sous silence.

Le graphisme est épuré ainsi que les couleurs pour donner une sensation de grandeur et de vide. De grandeur, car l'ennemi est puissant et son pouvoir semble insurmontable. De vide, car les personnages semblent être seuls avec eux-mêmes régulièrement, face à cet ennemi qui les emprisonne psychologiquement et les éloigne de la réalité.

Le texte choisit est tiré du roman. Il semble aux premiers abords assez absents mais en réalité il est très présent. A lire calmement, permettant de contempler les paysages avant de relire une nouvelle phrase et de passer la case suivante.

Cet album est une magnifique bande dessinée d'ambiance, romanesque, poétique, donnant une nouvelle dimension à l'aspect littéraire de Dracula.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter