Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 08:16

depeurquelesMartin Gregory mène une vie banale dans une banlieue new-yorkaise, entre sa femme et ses deux chiens qu'il adore. Un jour, il commet un acte atroce et inexcusable qui n'a cette fois rien de banal. Après ce coup de folie, Martin accepte, à la demande de sa femme, de se soumettre à une analyse. Celle-ci dévoile petit à petit que Martin n'est pas la personne ordinaire qu'il croyait être. Son crime sanglant a indiscutablement été commis sous l'empire d'un dédoublement de la personnalité. Lors des séances d'hypnose du Dr Somerville, Martin va découvrir qu'il est un autre et même plusieurs autres qui manœuvrent diaboliquement sa vie à son insu.

 

Martin est un cadre respecté et voué à progresser au sein de son entreprise. Il est très amoureux de sa femme et adore ses deux chiens. Pour l'anniversaire de son épouse, il prévoit de beaux cadeaux. Mais le soir de l'événement, il égorge ses chiens et les met dans une bo îte qu'il offre à sa femme. Il est alors suivi par un psychiatre, Sommerville, qui l'hypnotise pour refaire surgir un passé douloureux.
Ce roman débute assez mal. Le personnage principal est agaçant, et c'est énervant d'appeler constamment ses chiens par le terme "garçons" comme s'il s'agissait d'enfants. Mais passé le premier chapitre et l'événement sanglant, le roman devient vite intéressant et addictif. Nous suivons Martin qui tient son journal et qui relate ses journées et ses découvertes, entrecoupé des séances d'hypnose régressive où nous d écouvrons l'autre facette de Martin. Il arrive parfois pendant la lecture de ne plus savoir qui dit la vérité.
La quête de Martin et son suivi psychologique par Sommerville, le psychiatre, vont crescendo jusqu'au dénouement qui ne laisse plus de place au doute.
Ce roman avait déjà été publié précédemment il y a près de trente ans sous un autre titre qui paraît mieux se concilier avec l'histoire que le nouveau titre.
L'écriture de l'auteur est fluide et les différents chapitres, tantôt le journal, tantôt les retranscriptions des séances... sont parfaitement maîtrisés. Le récit est progressif et permet de suivre l'état de Martin dès le début jusqu'à la fin sans accroc.
L'auteur propose ici un thriller psychologique intelligent et intéressant, sans dénigrer les personnes atteintes de troubles ni en faire l'apologie. Un très bon roman.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Léa Touch Book 21/07/2014 09:36

Je ne connaissais pas mais c'est vraiment mon genre de lecture, merci de la découverte ! ^^

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter