Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 20:30

eauelephantsCe roman pas comme les autres a une histoire exceptionnelle : en quelques mois, il a fait d’un auteur inconnu un véritable phénomène d’édition, le coup de coeur de l’Amérique. Durant la Grande Dépression, dans les années 1930, les trains des petits cirques ambulants sillonnent les États-Unis. Jacob Jankowski, orphelin sans le sou, saute à bord de celui des frères Benzini et de leur « plus grand spectacle du monde ». Embauché comme soigneur, il va découvrir l’envers sordide du décor. Tous, hommes et bêtes, sont pareillement exploités, maltraités.
Sara Gruen fait revivre avec un incroyable talent cet univers de paillettes et de misère qui unit Jacob, Marlène la belle écuyère, et Rosie, l’éléphante que nul jusqu’alors n’a pu dresser, dans un improbable trio.
Plus qu’un simple roman sur le cirque, De l’eau pour les éléphants est l’histoire bouleversante de deux êtres perdus dans un monde dur et violent où l’amour est un luxe.

 

De l'eau pour les éléphants raconte la vie dans les cirques des années 30 aux États-Unis. Jacob est étudiant, et souhaite devenir vétérinaire comme son père. Mais un jour, ses parents décèdent dans un accident de voiture. En pleine crise, l'héritage de Jacob est inexistant. Il fuie la ville et grimpe de nuit dans le premier train qui passe. Au matin, il se rend compte que ce n'était pas n'importe quel train. Il transporte un cirque d'une ville à une autre en traversant les États-Unis. Jacob est employé comme manœuvre et rapidement devient le vétérinaire. Il se lie d'amitié avec Kinko, un nain, et tombe amoureux de Marlène, la femme d'August.

Jacob raconte sa vie de ses quatre vingt dix ans, en maison de retraite. Il se remémore dans ses rêves cette partie de son existence difficile et pourtant si heureuse. Ce roman nous plonge dans le monde si particulier des forains, ses nomades qui offrent du plaisir aux « paysans ». Dès les premières pages, nous nous  immergeons dans cet univers à double face, la première, superbe pour les spectateurs qui s'émerveillent devant les artistes et les animaux du monde, l'autre, la seconde, sombre et cruelle, où les vieux chevaux sont donnés en pâture aux lions.

Par une écriture fluide, Sara Gruen vous tient en haleine dans le quotidien de ces gens du voyage qui contre quelques piécettes vous en mettent plein la vue. Les personnages sont travaillés et les descriptions sont précises. Jacob est un jeune homme plein d'entrain que la mauvaise fortune a mis sur le chemin de ce cirque. Ces rêves sont les derniers d'un vieil homme qui se bat dans un corps décrépi et qui le lâche malgré son combat pour garder toute son autonomie.

La vie à cette période nous fait ressentir les odeurs animales et la faim des hommes, nous fait découvrir la violence physique mais aussi celles de leurs conditions de tous les jours, lorsque les employés dorment entassés dans les wagons surchargés à quelques mètres à peine des chevaux, les sentiments les plus durs comme l'indifférence la plus totale pour les plus faibles qui se font jeter du train alors en marche, et les sentiments les plus beaux comme ce jeune homme qui défend ses amis.

De l'eau pour les éléphants est un magnifique roman retraçant la vie dans les cirques il y a près d'un siècle aux États-Unis, avec l'apparence de paillettes cachant la misère et au milieu, un jeune homme perdu qui marque de son empreinte, par ses actes les plus simples, la vie des gens qui l'entourent.

A lire absolument...

Je remercie Marmelade de livres pour sa gentillesse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolas 30/03/2013 22:50

C'est fou, j'ai l'impression d'être le seul à ne pas avoir accroché à ce roman. Il faut dire que le style manque à mes yeux d'efficacité, et que les longueurs sont trop nombreuses. Une déception,
donc.

Valeria 10/03/2012 18:01

J'ai aussi bien aimé ce livre! La maltraitance m'a beaucoup touchée. Mais Rosie est marrante!

Frankie 10/03/2012 09:42

J'avais beaucoup aimé tout ce qui avait trait à la vie du cirque et de ses conditions de vie terribles, nettement moins l'histoire d'amour qui ne m'avait pas touchée.

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter