Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 09:25

lagrandetraversee.jpgDans le village, c’est l’effervescence. La préparation de la potion magique requiert une certaine quantité de poisson «raisonnablement» frais, et celui-ci vient à manquer. Plutôt que d’attendre un arrivage de Lutèce qui semble bien compromis, Astérix et Obélix s’embarquent sur un petit bateau de pêche et découvrent les difficultés de l’apprentissage d’un nouveau métier.

Pris dans une terrible tempête, ils accostent sur une terre lointaine peuplée d’étranges mercenaires romains à plumes. Dans quel pays ont-ils donc bien pu accoster ?

 

asterix22planche.jpgDans cet album, le voyage vers d'autres contrées les fait traverser l'océan et arriver sur le sol américain. Parti pour rechercher du poisson frais, il découvre le nouveau continent, avant même les vikings. Cet album nous fait découvrir Obélix ayant un certain charme envers les autochtones. Quelques innovations dans la saga d'Astérix sont tentés par les auteurs. On y trouve des cases blanches et des cases noires, mais aussi, une parodie de la statue de la liberté par Astérix, ou le totem en forme d'Obélix.

Il faut reconnaître que depuis quelques albums, Obélix devient plus présent dans les décisions et nous fait découvrir son caractère de manière plus directe. Cet album confirme et nous trouvons donc Obélix plus affirmé que jamais face à son ami Astérix.

Ni le scénario, ni le graphisme n'ont évolué par rapport aux albums précédents. Après avoir écumé l'Europe, il était logique qu'Astérix parte vers d'autres horizons, comme un signe prémonitoire pour le public de Goscinny.

C'est le premier album, après la vingtaine déjà lu, que se ressent une  lassitude créative.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Les lectures du moment

Le silence des agneaux
Thomas Harris
lesilencedesagneaux.jpg

Les sites à visiter